La Hongrie donne son feu vert à la construction de deux réacteurs par le russe Rosatom

© Sputnik . Evguéni Biyatov  / Accéder à la base multimédiaLogo de Rosatom. Photo d'archive
Logo de Rosatom. Photo d'archive - Sputnik Afrique, 1920, 27.08.2022
S'abonnerTelegram
Le groupe russe Rosatom construira deux nouveaux réacteurs nucléaires d’une capacité de 1,2 gigawatts chacun sur le site de l’unique centrale nucléaire hongroise.
Le régulateur hongrois a accordé un permis de construire pour deux nouveaux réacteurs nucléaires, en collaboration avec le groupe public russe Rosatom, sur le site de l’unique centrale nucléaire du pays, Paks, près de Budapest.
Sur les réseaux sociaux, le ministre hongrois des Affaires étrangères, Peter Szijjarto, a salué "un grand pas, un jalon important", tout en estimant "réaliste" une mise en exploitation d’ici 2030. L'accord en question avait été signé en janvier 2014.

Assurer la sécurité énergétique

Évalué à 12,5 milliards d’euros, le projet est financé à hauteur de 80% par un prêt de la Russie à la Hongrie, qui prend ainsi en charge les 20% restants. Les nouvelles installations, chacune d’une capacité de 1,2 gigawatts, s’ajouteront aux quatre réacteurs existants, construits dans les années 1980.
Selon M.Szijjarto, cet aménagement permettra d’"assurer la sécurité de l'approvisionnement énergétique de la Hongrie à long terme et [de] protéger le peuple hongrois des fluctuations extrêmes des prix de l'énergie".

Précédemment, le Premier ministre Viktor Orban avait indiqué que son pays prévoyait d’acheter du gaz russe à hauteur de 700 millions de mètres cubes supplémentaires.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала