Mécontent de son isolement en prison, Anders Breivik este en justice

© AFP 2022 Odd AndersenAnders Behring Breivik
Anders Behring Breivik  - Sputnik Afrique, 1920, 26.08.2022
S'abonnerTelegram
Le tueur de près de 80 personnes se plaint de son isolement carcéral et va de nouveau attaquer l’État en justice pour protester contre ses conditions de détention.
Le terroriste norvégien Anders Breivik, emprisonné depuis 2012 pour le meurtre de 77 personnes, a déposé un nouveau recours contre les autorités, rapportent les médias occidentaux.
Selon le journal Aftenposten, Breivik, qui est détenu à l'écart des autres prisonniers, conteste son isolement prolongé, car ce dernier viole, selon lui, la Convention européenne des droits de l’homme, qui stipule que "nul ne peut être soumis à la torture ni à des peines ou traitements inhumains ou dégradants".
Le 22 juillet 2011, Breivik avait fait exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo -faisant huit victimes-, puis tué 69 autres personnes, des adolescents pour la plupart, en ouvrant le feu sur un camp d'été de la Jeunesse travailliste sur l'île d'Utøya. La justice l’a condamné à la peine maximale à l'époque, soit 21 ans de prison susceptibles d'être prolongés et assortis d'un minimum de dix ans.
En 2016, Breivik avait déjà réussi à faire condamner l’État pour traitement "inhumain" et "dégradant" en raison de son isolement, un jugement qui avait été cassé en appel. En septembre 2020, il a demandé sa remise en liberté conditionnelle, sans succès. D’après la psychiatre qui l'a observé en détention, Breivik reste aussi dangereux aujourd’hui qu’il y a une décennie.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала