La France n’a pas besoin de gaz algérien qui "ne peut pas changer la donne", assure Macron

© AFP 2022 LUDOVIC MARINEmmanuel Macron accueilli par Abdelmadjid Tebboune en Algérie
Emmanuel Macron accueilli par Abdelmadjid Tebboune en Algérie - Sputnik Afrique, 1920, 26.08.2022
S'abonnerTelegram
En visite officielle et d’amitié pendant trois jours en Algérie, Emmanuel Macron a déclaré que la France dépendait très peu du gaz et que les 8-9% représentés par l’Algérie n’étaient pas "quelque chose qui peut changer la donne".
Le Président français qui effectue une opération réconciliation en Algérie s’est exprimé sur le rôle du gaz algérien dans le mix énergétique hexagonal.
"La France dépend peu du gaz dans son mix énergétique. 20% de notre mix c’est très peu. Dans cet ensemble l’Algérie représente environ 8 à 9%. Nous ne sommes pas dans la situation de beaucoup d’autres pays où le gaz algérien est quelque chose qui peut changer la donne", a-t-il signalé.
M.Macron a rappelé que contrairement à l’Italie qui a un gazoduc la reliant à l’Algérie, dans le cas de la France "c’est du gaz qu’on va liquéfier puis regazéifier". "Il y a des volumes qui existent, mais ce n’est pas de nature à changer le jeu."

"Faire un peu plus"

Il a fait savoir que dans les mois à venir on allait "continuer de faire ce qu’on fait, on essaiera de faire un peu plus".
"Mais la coopération franco-algérienne n’est pas de nature à changer la donne et à nous permettre de diversifier davantage, compte tenu de la structure même de notre relation sur ce sujet", a-t-il détaillé.

"Une première étape"

Le déplacement du Président français en Algérie du 25 au 27 août est considéré par les deux capitales comme "une première étape" après une brouille de plusieurs mois.
Les relations entre les deux pays ont pris un coup de froid en septembre 2021 après les propos d’Emmanuel Macron sur une "rente mémorielle" de l’Algérie entretenue par le "système politico-militaire".
Alger a alors interdit de facto le survol de son territoire aux avions militaires français en partance pour la bande sahélo-saharienne, après avoir rappelé son ambassadeur en France.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала