- Sputnik Afrique, 1920
Donbass. Opération russe
La Russie a lancé le 24 février 2022 une opération militaire en Ukraine pour protéger les habitants du Donbass subissant le blocage et les attaques de Kiev depuis 2014.

La Russie explique pourquoi son opération militaire en Ukraine tourne au ralenti

© Sputnik / Accéder à la base multimédiaUn obusier russe Giatsint tire dans le cadre de l'opération militaire en Ukraine
Un obusier russe Giatsint tire dans le cadre de l'opération militaire en Ukraine - Sputnik Afrique, 1920, 24.08.2022
S'abonnerTelegram
L’armée russe a sciemment diminué sa progression en Ukraine afin de réduire autant que possible les victimes civiles, a indiqué le ministre russe de la Défense. Le conflit traîne aussi en raison des livraisons d’armes par l’Occident qui cherche à affaiblir la Russie en tant que concurrent et mène une guerre tant économique et que d’information.
Le ralentissement de l’offensive russe est une décision délibérée qui s’explique par la nécessité de minimiser les victimes civiles, a indiqué ce 24 août le ministre russe de la Défense. Cependant, l’Occident y joue également un rôle.
"Au cours de l’opération spéciale, nous respectons strictement les règles du droit humanitaire. Les armes de haute précision tirent sur les infrastructures militaires des forces armées ukrainiennes, notamment, les postes de commandement, les aérodromes, les entrepôts, les installations du complexe militaro-industriel et les zones fortifiées. On fait tout pour éviter les victimes civiles. Certes, cela ralentit la progression des troupes, mais nous optons pour cela avec discernement", a expliqué Sergueï Choïgou.
Sur les territoires libérés, les militaires russes s’occupent de l’organisation d’une vie paisible. Ils distribuent de l’aide humanitaire, reconstruisent les infrastructures sociales, poursuit-il.
Entretemps, l’armée ukrainienne utilise la tactique de la terre brûlée et viole gravement les normes internationales, en se comportant comme les terroristes, a noté M.Choïgou. Les forces ukrainiennes déploient ainsi leurs positions de tir dans les quartiers résidentiels, les hôpitaux, les écoles élémentaires et maternelles.

L’Occident vise l’épuisement stratégique de la Russie

En livrant de l’armement à l’Ukraine, l’Occident contribue à l’augmentation du nombre de victimes et à la prolongation des actions militaires, a martelé le ministre russe. Ces pays se servent du conflit russo-ukrainien pour mener une guerre économique et d’information, recherchant l’épuisement stratégique de la Russie:
"Aujourd’hui, une dure guerre de sanctions et d’information est en cours contre la Russie. Le conflit en Ukraine n’est qu’un prétexte de plus pour cela. L’objectif des États-Unis et leurs alliés consiste en l’épuisement stratégique de la Russie pour éliminer la concurrence et pour mettre ainsi en garde les autres États qui appliquent une politique extérieure indépendante", a déclaré M.Choïgou.
Et d’ajouter: "l’Ukraine a été choisie en tant qu’instrument de la guerre hybride contre la Russie".
Le ministre russe a d’ailleurs rappelé que l’Occident avait refusé de prendre en compte les préoccupations de Moscou quant aux garanties mutuelles de sécurité, une question soulevée en raison de l’expansion de l’Otan vers l’Est.
En effet, Washington et ses alliés n’ont pas soutenu les propositions de la Russie sur la neutralité de l’Ukraine, le non-déploiement d’armements et l’absence d’actions militaires près des frontières russes.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала