L’Ouganda déplore une baisse des exportations de son café

Café - Sputnik Afrique, 1920, 23.08.2022
S'abonnerTelegram
Le deuxième exportateur de café en Afrique, l’Ouganda, a fait état d’une baisse de presque 18% de ses exportations en juillet à cause de la sécheresse prolongée. Malgré cela, les recettes ont bondi de 20%.
La sécheresse en juillet, mois final de la récolte, a causé une baisse des exportations de café en Ouganda, l’une des filières agricoles les plus importantes du pays, a fait savoir l’autorité ougandaise de développement de la fève UCDA.

"Au cours du mois de juillet 2022, des conditions de sécheresse extrême ont été enregistrées dans de nombreuses régions du pays, bien que des averses éparses aient été reçues au cours de la dernière semaine du mois dans certaines parties du pays", note l’UCDA.

Baisse en volume, mais hausse en valeur

En conséquence, les exportations ont baissé de 18% en juillet en volume par rapport à juillet 2021 et ont atteint 576.468 unités de sacs de 60 kilos (format habituel des exportations des graines de café). Pourtant, en valeur, les ventes ont bondi de 20% pour atteindre 83,52 millions de dollars américains. Cette performance peut être expliquée par une hausse du prix du produit sur le marché international.
La même tendance se confirme à l’échelle annuelle: pour les 12 derniers mois (d’août 2021 à juillet 2022), les exportations ont atteint 875,95 millions de dollars US, soit 51% en hausse par rapport à l’année précédente.
Les principales destinations du café ougandais sont l’Italie (environ 40%), le Soudan (14%) et l’Allemagne (9%). L’Ouganda exporte principalement du robusta, variété de café utilisé dans les mélanges dits industriels, et se place en deuxième exportateur de café en Afrique après l’Éthiopie.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала