Le Niger et le Burkina déterminés à ne pas concéder "un seul centimètre aux terroristes"

CC BY 2.0 / Jeff Attaway / monumentOuagadougou, Burkina Faso
Ouagadougou, Burkina Faso - Sputnik Afrique, 1920, 23.08.2022
S'abonnerTelegram
Le Niger et le Burkina Faso envisagent des opérations militaires régulières et permanentes pour ne pas concéder "un seul centimètre aux terroristes", a affirmé, lundi à Ouagadougou, le ministre nigérien de la Défense, Alkassoum Indatou.
M. Indatou s'exprimait après une séance de travail avec son homologue burkinabè le général Barthélémy Simporé, suivie d’une audience avec le chef de l’État burkinabè, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, précise l’Agence d’information du Burkina.
"Au-delà des opérations ponctuelles, nous envisageons de faire des opérations régulières et permanentes sur le terrain entre nos différentes forces armées pour permettre à nos forces d’occuper le terrain, de prendre le contrôle du terrain et qu’on ne puisse pas laisser un seul centimètre aux terroristes aussi bien au Niger qu’au Burkina", a assuré M. Indatou.
Le ministre nigérien a ajouté que "les deux parties se sont aussi engagées à travailler avec le Benin pour plus de résultats probants au niveau des frontières entre les trois pays".
Selon lui, les Présidents Paul Henri Damiba et Mohamed Bazoum ont apporté leurs soutiens afin d’aboutir "à des résultats palpables".
Le Niger et le Burkina Faso font face depuis quelques années, à des attaques terroristes. Le Bénin a été également touché récemment par l’hydre qui sévit dans la sous-région.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала