Poutine adresse ses condoléances à la famille de la journaliste tuée Daria Douguina

© Sputnik . Pavel Byrkine / Accéder à la base multimédiaVladimir Poutine (archive photo)
Vladimir Poutine (archive photo) - Sputnik Afrique, 1920, 22.08.2022
S'abonnerTelegram
Vladimir Poutine a adressé ses condoléances à la famille de la journaliste Daria Douguina tuée dans l'explosion d'une voiture dans la région de Moscou. Le père de la journaliste, l'intellectuel et écrivain Alexandre Douguine, s'est pour la première fois exprimé à propos de la mort tragique de sa fille.
Le Président russe a qualifié de crime ignoble le meurtre de Daria Douguina, dans un télégramme de condoléances adressé à la famille de la journaliste et analyste politique qui a été tuée dans l'explosion de sa voiture dans la région de Moscou, annonce le Kremlin.

"Un crime ignoble et cruel a coûté la vie à Daria Douguina, une personne brillante et talentueuse avec un vrai cœur russe - gentil, aimant, sympathique et ouvert. Journaliste, scientifique, philosophe, correspondante de guerre, elle a honnêtement servi le peuple, la Patrie, elle a prouvé par ses actes ce que signifie être un patriote de la Russie", a indiqué M.Poutine.

"Elle n'a jamais appelé à la violence et à la guerre"

Le père de la journaliste, l'intellectuel et écrivain Alexandre Douguine, a commenté la mort de sa fille. Le fondateur de la chaîne de télévision Tsargrad Konstantin Malofeïev a publié sa déclaration sur Telegram.
"Ma fille Daria Douguina a été brutalement tuée par une explosion sous mes yeux à la suite d'un attentat perpétré le 20 août par le régime ukrainien nazi, alors qu'elle rentrait du festival Tradition près de Moscou. C'était une belle jeune fille orthodoxe, une patriote, une correspondante de guerre, une experte des chaînes de télévision et une philosophe. Ses discours et ses reportages ont toujours été profonds, fondés et retenus. Elle n'a jamais appelé à la violence et à la guerre", a noté M.Douguine.

Les services secrets ukrainiens derrière le meurtre

Le Service russe de sécurité (FSB) a annoncé ce lundi 22 août que les services secrets ukrainiens étaient derrière le meurtre de la journaliste et que ce crime avait été perpétré par une Ukrainienne, Natalia Vovk. Cette femme est entrée en Russie dans une Mini Cooper avec une plaque d'immatriculation de la République populaire de Donetsk, qu'elle a plus tard remplacée par une plaque kazakhe puis une plaque ukrainienne.
Daria Douguina est morte alors qu'elle quittait un festival au volant de la voiture de son père Alexandr Douguine. La voiture a explosé à deux kilomètres du parking ouvert où elle avait été garée pendant quelques heures. Selon le FSB, une bombe accrochée au fond du véhicule a été actionnée à distance.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала