- Sputnik Afrique, 1920
Donbass. Opération russe
La Russie a lancé le 24 février 2022 une opération militaire en Ukraine pour protéger les habitants du Donbass subissant le blocage et les attaques de Kiev depuis 2014.

Les preuves du terrorisme du régime de Kiev seront sous peu transmises à l'OIAC, selon la Russie

© AP Photo / Peter DejongLe siège de l'OIAC à La Haye
Le siège de l'OIAC à La Haye - Sputnik Afrique, 1920, 20.08.2022
S'abonnerTelegram
Le ministère russe de la Défense a promis de transmettre, au niveau officiel, à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) les preuves du terrorisme chimique du gouvernement ukrainien.
Suite à l'utilisation par l’Ukraine d’agents chimiques contre des militaires russes, la Russie transmettra à l'OIAC les preuves de ces faits, a déclaré ce 20 août le ministère russe de la Défense.
"Actuellement, suite au terrorisme chimique autorisé par le régime de Zelensky, la Russie est en train de préparer les documents justificatifs contenant les résultats de toutes les analyses effectuées", indique la Défense russe.

De la toxine botulique retrouvée

Selon les informations de la Défense russe, le 31 juillet, les militaires russes opérant dans la zone de Vassylivka dans la région de Zaporojie ont été hospitalisés avec des symptômes d'empoisonnement chimique.
La toxine botulique de type B a été découverte dans l'organisme des militaires en question.
En outre, une enquête supplémentaire est en cours concernant l'empoisonnement par le biais des agents toxiques du chef de l'administration temporaire de la région de Kherson, Vladimir Saldo.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала