Le suspect de l'attaque contre Salman Rushdie plaide non coupable

© AFP 2022 GERARD JULIENSalman Rushdie
Salman Rushdie - Sputnik Afrique, 1920, 18.08.2022
S'abonnerTelegram
Le suspect de l'attaque contre Salman Rushdie a plaidé jeudi non coupable de tentative de meurtre et d'agression devant un tribunal de Mayville, dans l'Etat de New York.
Hadi Matar, 24 ans, est accusé d'avoir poignardé Salman Rushdie, l'auteur des "Versets sataniques", lors d'une conférence vendredi dans la ville voisine de Chautauqua.
Arrêté immédiatement après les faits, le suspect avait déjà plaidé non coupable lors d'une audience de procédure samedi. Il risque jusqu'à 25 ans de prison pour tentative de meurtre et jusqu'à 7 ans pour agression. Le juge a choisi de le maintenir en détention, sans possibilité de libération sous caution.
Lors de la précédente audience, les procureurs avaient qualifié l'attaque de préméditée. Son avocat Nathaniel Barone a souligné jeudi que son client avait droit à un "procès équitable" et au respect de la "présomption d'innocence".

Attaque contre l'écrivain

L'auteur britannique de 75 ans, poignardé une dizaine de fois au cou et à l'abdomen et évacué en hélicoptère vers un hôpital, avait brièvement dû être placé sous respirateur avant que son état ne s'améliore.
M.Matar n'a pas dit s'il avait été inspiré par la fatwa lancée par l'ayatollah Khomeiny en 1989 depuis l'Iran, appelant à la mort de l'écrivain, son livre "Les versets sataniques" ayant été jugé blasphématoire par le Guide suprême iranien.
Hadi Matar était revenu "changé" et davantage religieux d'un voyage en 2018 au Liban, pays d'origine de sa famille, avait affirmé lundi sa mère au site internet du Daily Mail.

Le suspect doit de nouveau comparaître devant la justice le 7 septembre.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала