La Russie expose un missile antichar Milan franco-allemand récupéré en Ukraine – photos

© SputnikLa Russie expose un missile antichar Milan franco-allemand récupéré en Ukraine
La Russie expose un missile antichar Milan franco-allemand récupéré en Ukraine - Sputnik Afrique, 1920, 17.08.2022
S'abonnerTelegram
L’un des missiles antichar Milan (franco-allemand), armement dont la livraison à l’Ukraine a été confirmée par Emmanuel Macron, est présenté au Forum Armée-2022. Il a été découvert par l’armée russe en Ukraine. Ce type de missiles et d’autres armes d’origine française ont aussi été récupérés partout dans le pays, a noté un major russe à Sputnik.
Utilisé par les forces ukrainiennes, un missile antichar Milan, de production franco-allemande, est exposé au Forum Armée-2022, à côté d’autres équipements et armes récupérés par l’armée russe.
Il a été trouvé à Popasna, ville de la région de Lougansk. Les autres l’ont été non seulement dans cette zone, mais un peu partout en Ukraine, a indiqué à Sputnik le major Maxime Glazkov. En effet, la livraison à l’Ukraine de diverses armes -dont ces missiles et des canons CAESAR- a été confirmée en avril par Emmanuel Macron.
Le nombre de Milan livrés n’a toutefois pas été révélé. Quant aux CAESAR, au total, 18 canons sur les 76 dont la France disposait ont été débloqués pour l’Ukraine. Selon le militaire, certains canons déjà usagés par les combats ont également été saisis en Ukraine. Absents de l’exposition, ils font l’objet d’examens.

Washington fournit le plus d’armement

En plus de cela, diverses armes portatives provenant des stocks français ont été retrouvées: des missiles antichars NLAW -conçus en Suède et fabriqués à Belfast par une filiale du groupe français Thales- et des Javelin de conception et de fabrication américaines, poursuit le major.
Pour autant, "ce sont les États-Unis qui sont les fournisseurs principaux. Ils livrent des armes portatives, des missiles et des armes lourdes", a-t-il souligné.
Développée conjointement par la France et l’Allemagne dans les années 1960-70, le missile Milan représente un engin à système de guidage semi-automatique. Son système modernisé de pointage comprend un viseur optique et un pointeur laser.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала