"Manipulations sans scrupules": des pays sont responsables de la crise alimentaire mondiale

© Photo PexelsUne assiette avec du pain (image d'illustration)
Une assiette avec du pain (image d'illustration)   - Sputnik Afrique, 1920, 16.08.2022
S'abonnerTelegram
Alors que Moscou constate que des navires avec des céréales ukrainiennes contournent l’Afrique et l’Asie du Sud pour aller en Occident, le vice-président du parti turc Vatan explique à Sputnik quels pays sont responsables de la crise alimentaire mondiale et pour quelles raisons.
Le manque de produits alimentaires dans le monde entier est surtout provoqué par les actions des États-Unis, des pays européens, d’Israël, du Japon et d’Australie, a déclaré ce mardi 16 août à Sputnik Cengiz Cakir, membre du bureau exécutif central et chef du bureau des agriculteurs du Parti patriotique turc Vatan.
"Les États-Unis, qui jouent le rôle de gendarme mondial, les pays d’Europe occidentale contrôlés par Washington, ainsi qu’Israël, le Japon et l'Australie sont pour beaucoup responsables de la situation actuelle dans le monde", a indiqué M.Cakir.

La crise pourrait s'aggraver en 2022

À son avis, la crise alimentaire risque de s’aggraver en 2022 par rapport à l’année précédente à cause de nombreux facteurs. Ce sont des coupures de livraisons causées par des embargos et les sanctions, des guerres commerciales que Washington et l’Occident mènent contre Pékin et Moscou, ainsi que des manipulations sur le marché international.
"Alors que l'Afrique, dont les ressources naturelles et humaines sont exploitées au maximum, meurt de faim, les habitants des pays développés en Occident boivent du café, du cacao et du cola. En Allemagne, les bananes et le chocolat sont relativement bon marché. Mais pourquoi une telle abondance dans ce pays où les bananes ne poussent pas et où on ne cultive pas les fèves de cacao? La seule explication, ce sont des manipulations sans scrupules dans le commerce extérieur et les taux de change", estime l’homme politique turc.
Ivan Netchaïev, représentant du ministère russe des Affaires étrangères, avait précédemment déclaré que des navires transportant des céréales ukrainiennes se dirigeaient vers des ports occidentaux, contournant les pays d’Afrique et d’Asie du Sud touchés par la famine.
Selon le diplomate russe, l'Europe ne remplit pas ses engagements en matière d’accès aux produits alimentaires et engrais russes pour les marchés mondiaux.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала