L’Afrique ne reçoit que 4% de cargaisons alimentaires transportées des ports d’Ukraine

© Sputnik . Ilya Naimouchine  / Accéder à la base multimédiaUn champs de blé, image d'illustration
Un champs de blé, image d'illustration - Sputnik Afrique, 1920, 16.08.2022
Un champs de blé, image d'illustration
S'abonnerTelegram
Seulement 4% de livraisons ukrainiennes dans le cadre du "corridor céréalier" se dirige vers l’Afrique, informe le Centre conjoint de coordination d’Istanbul. Parmi les pays africains, l’Onu indique la Corne de l’Afrique comme destination prioritaire des céréales ukrainiennes.
Depuis l’entrée en vigueur de l’accord sur les céréales ukrainiennes début août, les pays africains n’ont été la destination que de 4% de cargos partis des ports d’Ukraine, annonce ce 16 août le Centre conjoint de coordination d’Istanbul (SCC).
"Selon les informations présentées au SCC, à l’heure actuelle, les destinations préliminaires pour la livraison des produits alimentaires ukrainiens sont la Turquie (26%), l’Iran (22%), la République de Corée (22%), la Chine (8%), l’Irlande (6%), l’Italie (5%), Djibouti (4%), la Roumanie (2%)", indique le communiqué.
Les destinations de 5% des cargos devront encore être clarifiées, précise le SCC. Et d’ajouter que les itinéraires des navires commerciaux et la propriété des cargaisons sont déterminés par les activités commerciales et peuvent changer en transit.

Une livraison alimentaire de l’Onu pour l’Afrique

Une cargaison en route vers Djibouti est malgré tout transportée par le navire Brave Commander, affrété par l’Onu dans le cadre du Programme alimentaire mondial (PAM) et l’Initiative céréalière de la mer Noire.
La première livraison comprend 23.000 tonnes de blé, "destiné aux opérations du PAM en Éthiopie, pour appuyer la réponse à la sécheresse dans une Corne de l’Afrique menacée par la famine".

Bilan de deux premières semaines

Du 1er au 15 août, le SCC a autorisé le départ de 21 navires depuis trois ports ukrainiens: onze cargos sont partis d’Odessa, six cargos de Tchernomorsk et quatre cargos de Ioujny.
Au total, ils ont exporté 563.317 tonnes de céréales et d’autres denrées alimentaires, dont 451.481 tonnes de maïs, 50.300 tonnes de tourteau de tournesol, 41.622 tonnes de blé, 11.000 tonnes de soja, 6.000 tonnes d’huile de tournesol et 2.914 tonnes de graines de tournesol.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала