Un avion-espion britannique viole la frontière aérienne russe, un MiG l’intercepte

© Sputnik . Ministère russe de la Défense  / Accéder à la base multimédiaUn avion de reconnaissance américain escorté par un chasseur russe au-dessus de l'océan Pacifique a(archive photo)
Un avion de reconnaissance américain escorté par un chasseur russe au-dessus de l'océan Pacifique a(archive photo) - Sputnik Afrique, 1920, 15.08.2022
S'abonnerTelegram
La Défense russe a annoncé qu’un avion-espion russe s’était introduit dans l’espace aérien russe dans la région de Mourmansk.
Un chasseur russe MiG-31 a dû intercepter l’avion de reconnaissance britannique qui a violé la frontière aérienne russe près du cap Sviatoï Nos, dans la région de Mourmansk, a annoncé ce lundi 15 août le ministère russe de la Défense.
La défense aérienne russe a repéré une cible aérienne au-dessus de la mer de Barents alors qu’elle se dirigeait vers l’espace aérien russe.
"Un MiG-31bm a décollé pour empêcher la violation de la frontière. Son équipage a identifié la cible comme étant un avion de reconnaissance et de guerre électronique RC-135 de l'armée de l'air britannique. La cible aérienne violait la frontière russe près du cap Sviatoï Nos", a indiqué le ministère.
Le MiG-31 a évincé l’avion-espion du territoire russe.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала