Le premier navire humanitaire de blé ukrainien part pour l’Éthiopie

© Sputnik . /Alexandr LyskineBlé
Blé - Sputnik Afrique, 1920, 15.08.2022
S'abonnerTelegram
Pour la première fois depuis la mise en œuvre du couloir dans la mer Noire, dans le cadre de l’accord céréalier, le navire humanitaire affrété par l’Onu pour transporter des céréales ukrainiennes vers l’Éthiopie est parti d’un port ukrainien.
Le navire d’aide humanitaire a quitté le port de Ioujni, a indiqué le 14 août Maxime Martchenko, chef de l'administration militaire régionale d'Odessa.

"Aujourd’hui, avec le ministre ukrainien des Infrastructures (Oleksandr Koubrakov, ndlr) j’ai visité le port de Ioujni, où le premier navire affrété par l’Onu a quitté le terminal céréalier pour l’Éthiopie", a-t-il déclaré dans une vidéo postée sur Telegram.

L’Afrique au bord de la famine

Le navire MV Brave Commander a été chargé de 23.000 tonnes de blé qui seront ensuite distribuées en Éthiopie dans le cadre du Programme alimentaire mondial (PAM). Concernant l’itinéraire, selon le ministère ukrainien des Infrastructures, le navire partira pour Djibouti, d'où les céréales seront transférées en Éthiopie.
L'Éthiopie, ainsi que la Somalie et le Kenya voisins, sont confrontés à la pire sécheresse depuis quatre décennies.

"Cette nourriture fera une énorme différence pour eux (les Éthiopiens, ndlr). Le grand message pour nous est que le monde a besoin de la nourriture de l'Ukraine", a lancé Marianne Ward, directrice adjointe des opérations du PAM en Ukraine relayée par le New York Times, ajoutant que le pays se trouve au "bord de la famine".

"Des millions de ménages vont avoir du mal à faire face à ces chocs" en Éthiopie, selon une nouvelle évaluation du Réseau de systèmes d'alerte précoce contre la famine. "Les besoins d'assistance alimentaire atteignent des niveaux record, avec jusqu'à 15 millions de personnes ayant besoin d'une assistance alimentaire."
345 millions de personnes dans 82 pays sont aujourd'hui confrontées à une insécurité alimentaire aiguë, alarme le PAM.
Le couloir céréalier permettant le transport des produits agricoles ukrainiens a été mis en place grâce à l’accord conclu le 22 juillet entre l’Ukraine, la Russie, la Turquie et l’Onu. Plus d’une dizaine de navires commerciaux ont déjà quitté l’Ukraine.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала