La Chine envoie 30 avions et 5 navires de guerre au large de Taïwan

© Sputnik . Vitaly TimkivUn Su-30
Un Su-30 - Sputnik Afrique, 1920, 15.08.2022
S'abonnerTelegram
La tension n’est pas retombée après l’escapade de Nancy Pelosi à Taïwan et de nouvelles forces militaires chinoises ont été repérées au large de l’île, selon Taipei, alors qu’une nouvelle délégation américaine est arrivée le 14 août sur l’île.
L’escalade continue autour de Taïwan, alors que de nouvelles manœuvres chinoises ont été enregistrées, annonce Taipei. Plusieurs avions ont notamment franchi la ligne de démarcation non officielle censée séparer l’île de la Chine.
"Les forces armées taïwanaises ont repéré cinq navires et 30 avions de l'Armée populaire de libération de Chine, dont 15 ont franchi la ‘ligne médiane’ du détroit de Taïwan", a ainsi annoncé le ministère de la Défense de Taïwan sur Twitter.
Huit chasseurs Su-30 de facture russe, quatre J-16 et deux J-11 de conception chinoise se sont notamment aventurés au-delà de la ligne. Taïwan a envoyé une patrouille aérienne pour surveiller la situation, tout en déployant ses systèmes de missiles antiaériens, précise le ministère.

Washington en remet une couche

La tension diplomatique s’est accrue autour de Taïwan après la récente visite sur l’île de Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants. Une intervention américaine qui a n’a pas été du goût de Pékin, alors que la Chine s’élevait contre la perspective d’une telle visite depuis des mois.
Les États-Unis ont encore enfoncé le clou ce 14 août, en envoyant une délégation de cinq membres du Congrès à Taïwan. Pékin a réagi en annonçant de nouveaux exercices militaires et de nouvelles patrouilles autour de l’île.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала