Une bande de braqueurs de banque creuse un tunnel, l’un d’eux reste enseveli

© Sputnik . Natalia Seliverstova / Accéder à la base multimédiaWorld cities. Rome
World cities. Rome - Sputnik Afrique, 1920, 12.08.2022
S'abonnerTelegram
À Rome, un homme est resté bloqué pendant nuit heures dans un tunnel qu’il avait creusé avec des complices. Pour le sauver, les pompiers ont utilisé le même matériel qui a servi pour les séismes d’Amatrice et L’Aquila.
C’est une histoire digne d’un western qui a eu lieu dans la capitale italienne le 11 aout. Une bande de quatre hommes a voulu braquer une banque en utilisant une méthode qui est plutôt inhérente aux évasions de prison. Ces derniers ont voulu accéder au coffre de l’établissement financier en creusant un tunnel depuis le sous-sol d’une boutique qu’ils ont louée spécialement pour cela.
Toutefois, le plan ne s’est pas déroulé comme prévu. Le tunnel s’est effondré, car le sol était sablonneux, rapporte la Reppublica. Le toit du tunnel a écrasé l’homme vers 11 h 30. Le reste de la bande composé de Napolitains et de Romains a été arrêté par une patrouille de police à la sortie du trou alors que ceux-ci tentaient de s’échapper. Ils sont accusés par le procureur Attilo Pisani de dommages et d’effondrement volontaire.
Les enquêteurs pensent qu’ils souhaitaient braquer une banque puisque deux établissements financiers se trouvaient à proximité des lieux et que ces derniers souhaitaient marquer le coup pour le 15 aout. En effet, ce jour est férié en Italie et les villes y sont traditionnellement désertées par leurs habitants.
Le malheureux est resté bloqué dans ce tunnel de 10 mètres de large et de moins de six mètres de profondeur. Des pompiers et des équipes spécialisées dans les tremblements de terre se sont affairés pour l’extraire des décombres. Ce n’est que 8 heures après, à 19 h 30 et sous les applaudissements des passants, qu’il a été sauvé.
Alessandro Quaranta, un caviste situé dans la rue où s’est déroulé l’évènement, a expliqué avoir entendu des bruits étranges récemment et établi le lien.
"Maintenant, je comprends ces bruits étranges de la perceuse que j'ai entendu vers le soir et la lumière qui est venue de ce volet baissé", a déclaré M.Quaranta.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала