Au Burkina Faso, une marche pour exiger la fin de la coopération avec la France – images

CC BY 2.0 / Jeff Attaway / monumentOuagadougou, Burkina Faso
Ouagadougou, Burkina Faso - Sputnik Afrique, 1920, 12.08.2022
S'abonnerTelegram
Visant à dénoncer la politique française et les relations "de colonisateurs à colonisés", de nombreux Burkinabés ont participé ce 12 août à une marche à Ouagadougou devant l’ambassade de France. Les manifestants ont exigé le départ immédiat de l’ambassadeur du pays.
Répondant à l’appel du mouvement M30 Naaba Wobgo, quelques dizaines de manifestants se sont réunis ce 12 août sur la place de la Nation de Ouagadougou, capitale burkinabée, pour protester contre la politique française.
Le rendez-vous a été donné devant l’ambassade de France. Les participants à la marche ont notamment exigé le départ de l’ambassadeur de France, Luc Hallade, "qui a tenu des propos discourtois à l’endroit du Gouvernement et du peuple burkinabè", selon le communiqué du mouvement relayé il y a quelques jours.

Contre les "rapports de colonisateurs à colonisés"

Sous coordination de Yeli Monique Kam, les manifestants ont insisté sur "la rupture de tous les accords de coopération militaire et économique".
Toujours d’après le communiqué de M30 Naaba Wobgo, les protestataires veulent "que la coopération du Burkina ne soit pas des rapports de colonisateur à colonisés, mais des rapports d’État souverain à État souverain".
Tandis que certains ont tenu des pancartes demandant aux soldats français "de faire leurs valises", des drapeaux russes ont été brandis, des activistes désirant que le pays s’oriente vers la Russie.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала