- Sputnik Afrique, 1920
Donbass. Opération russe
La Russie a lancé le 24 février 2022 une opération militaire en Ukraine pour protéger les habitants du Donbass subissant le blocage et les attaques de Kiev depuis 2014.

Un Colombien arrivé dans le Donbass en 2014 révèle l’endoctrinement des mercenaires occidentaux

© AFP 2022 Anatolii BoikoDes soldats ukrainiens (photo d'archive)
Des soldats ukrainiens (photo d'archive) - Sputnik Afrique, 1920, 11.08.2022
S'abonnerTelegram
Alexis Castillo, un volontaire colombien qui fait la guerre dans le Donbass depuis 2014, a raconté à Sputnik comment l’Occident manipule l’information et les émotions des potentiels candidats aux mercenaires dans à la guerre contre la Russie.
Alexis Castillo, un Colombien arrivé à Donetsk en 2014, a confié à Sputnik à quel point les mercenaires venant en Ukraine sont trompés par la propagande occidentale.
Selon lui, ces mercenaires arrivent essentiellement du nord de l'Europe, également d'Amérique du Nord et parfois d'Amérique latine et d'Espagne.
Il signale que la plupart d’entre eux arrivent sans savoir ce qui se passe et s’est passé en effet en Ukraine, sans avoir la moindre idée des origines du conflit. Ils sont endoctrinés par la propagande disant que les Russes l’ont attaquée, mais ils ignorent que des familles entières ont été tuées dans les républiques de Donetsk et de Lougansk ces huit dernières années.

La majorité arrive sans rien savoir du conflit

"La majorité des mercenaires arrivent en Ukraine avec une méconnaissance totale du conflit. Ils ne connaissent pas comment tout a commencé en 2014 et ce qui a précédé: les actions terroristes commises par le gouvernement ukrainien. Puisque cela n’est pas évoqué par les médias occidentaux, beaucoup arrivent avec l’idée que la guerre n’a commencé que cette année", explique le volontaire.
Beaucoup pensent que la Russie est communiste et l’ennemie du monde et qu’il faut la combattre.

Une propagande pouvant conduire à une catastrophe

La désinformation occidentale empêche de se faire une idée réaliste de la situation.
"Le dernier grand mensonge, ce sont les bombardements de la centrale nucléaire de Zaporojié par la partie russe, tandis qu’en réalité c’est l’armée ukrainienne qui tire dessus. Les moyens de communication occidentaux accusent la Russie. C’est une propagande énorme et nocive qui peut conduire à une catastrophe."
Selon le volontaire, cette propagande est manipulée par les États-Unis et leur lobby militaire.
La Défense russe signale que le nombre de mercenaires étrangers combattant en Ukraine diminue: 389 d’entre eux ont quitté le pays.
Selon un reportage de TV5 Monde, confrontés à une réalité qui diffère radicalement de ce qu’ils avaient imaginé, de nombreux soldats venus en Ukraine "pour défendre leurs idéaux démocratiques" sont désillusionnés et décident de jeter l’éponge.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала