- Sputnik Afrique, 1920
Donbass. Opération russe
La Russie a lancé le 24 février 2022 une opération militaire en Ukraine pour protéger les habitants du Donbass subissant le blocage et les attaques de Kiev depuis 2014.

Les mercenaires étrangers en Ukraine se désillusionnent, selon TV5 Monde

© AFP 2022 Oleksander StashevskyUn soldat en Ukraine (image d'illustration)
Un soldat en Ukraine (image d'illustration) - Sputnik Afrique, 1920, 10.08.2022
S'abonnerTelegram
De plus en plus de volontaires venus participer aux hostilités en Ukraine du côté de Kiev décident de clôturer leur mission face à une situation qui ne correspond pas du tout à leurs attentes, ainsi qu'à l'absence de communication de la part du commandement, montre un reportage de TV5 Monde.
Alors que selon la Défense russe, le nombre de mercenaires étrangers combattant en Ukraine diminue, précisant que 389 d'entre eux ont quitté le pays, les soldats venus dans ce pays "pour défendre leurs idéaux démocratiques" affrontent une réalité qui diffère radicalement de ce qu'ils avaient imaginé, constate TV5 Monde dans un reportage. Désillusionnés, certains décident même de jeter l’éponge.
Interrogé par les correspondants, un ancien soldat américain décrit ainsi un combat au cours duquel il a perdu quatre compagnons d'armes. "Toutes les informations que nous avons reçues étaient fausses".

Des cadavres détroussés

Les affaires des soldats tués au combat ainsi que leur argent ont été pris par des unités ukrainiennes, qui ont dépouillé leurs corps. De telles situations se répétant régulièrement, certains volontaires décident de quitter l'Ukraine, relate le reportage.
Qui plus est, il n'y a pas de communication entre le commandement et les militaires, regrette l'un d'eux en disant: "Personne ne nous écoute". Les commandants semblent ne pas hésiter à sacrifier des vies pour leur propre gloire, ajoute-t-il. Les volontaires qui décident de plier bagage ne sont pas effrayés, mais "ont peur de mourir sous les ordres d'un mauvais commandement, et pour aucune raison".

Pas d'enterrement digne

Venus à la morgue pour voir les corps de leurs camarades, les volontaires étrangers se voient refuser l'entrée. Ils y apprennent qu'aucune des procédures pour embaumer et préserver les corps n'a été respectée et qu'ils seront incinérés. Ils recevront toutefois les honneurs militaires.
Selon le ministère russe de la Défense, le nombre de mercenaires en Ukraine est passé de 2.741 à 2.192 en quatre semaines. Selon ses informations, 335 mercenaires ont été tués pendant cette période dont 36 Canadiens, 33 Roumains et 21 Américains.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала