Un réseau de fraude supprimé à la frontière guinéo-malienne

CC BY 4.0 / Alpha hmd / Un aperçu de la ville de conakryVille de Conacry, capitale de Guinée (image d'illustration)
Ville de Conacry, capitale de Guinée (image d'illustration) - Sputnik Afrique, 1920, 09.08.2022
S'abonnerTelegram
Un trafic de drogues et d’autres produits interdits a été arrêté par la douane de Kourémalé-Guinée, selon Médiaguinée. Un succès devenu possible grâce à plusieurs nouvelles mesures de sécurité simples mais efficaces.
La sortie frauduleuse de marchandises via la frontière guinéro-malien dans la sous-préfecture de Kourémalé-Guinée est désormais bloquée par les douaniers guinéens, écrit ce mardi 9 août le journal en ligne Médiaguinée.
Un chef de poste de la douane de Kourémalé-Guinée Mamady Kallo explique au média qu’une disposition principale de son plan d’action a été l’interdiction des déplacements transfrontaliers nocturnes de véhicules.
"J’ai décidé que désormais aucun camion ne sort pendant la nuit parce que nous avons découvert beaucoup de choses frauduleuses […] C’est pourquoi à l’heure actuelle, les camions bougent pendant la journée […] J’ai été clair avec les transporteurs. Nous devons respecter les règles frontalières, c’est une obligation, nous avons démantelé plusieurs réseaux de fraudes […] Et puis, le samedi d’avant, nous avons mis la main sur une quantité importante de chicha et d’autres articles impropres à la consommation", détaille-t-il.
M.Kallo ajoute que dans la journée son service ne cesse d’inspecter les taxis et les minibus pour "déceler les fraudes organisées". Selon le douanier, la situation était auparavant "catastrophique", mais les nouvelles mesures s’avèrent efficaces.
Située à 74 km du centre-ville de Siguiri, la sous-préfecture de Kourémalé-Guinée est frontalière de la république du Mali et représente un des points stratégiques de mouvements entre les deux pays.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала