Le premier navire avec du maïs ukrainien n’est pas arrivé au Liban, l’Ukraine explique

CC BY 2.0 / Andrew Malone / Corn on the cobMaïs (image d'illustration)
Maïs (image d'illustration) - Sputnik Afrique, 1920, 08.08.2022
S'abonnerTelegram
Le premier navire chargé de céréales ukrainiennes qui était attendu au Liban, n’y est pas arrivé. L’ambassade d’Ukraine au Liban explique qu’un client libanais a refusé de réceptionner le maïs.
L’ambassade d’Ukraine au Liban a déclaré qu’un acheteur libanais avait refusé de recevoir la cargaison envoyée à bord du navire Razoni, le premier à avoir quitté le port d’Odessa avec une cargaison de céréales conformément à l’accord d’Istanbul du 22 juillet.
"D’après les données du transporteur, l'acheteur final au Liban a refusé la cargaison en raison d’un retard de la livraison (plus de cinq mois)", a indiqué l’ambassade sur Twitter.
Le transporteur recherche désormais d’autres acheteurs, y compris en dehors du Liban, précise l’ambassade ukrainienne.

Le vraquier change de cap

Le ministre libanais des Travaux publics et des Transports, Ali Hamia, a déclaré le 7 août que le vraquier Razoni battant pavillon sierra-léonais et transportant des céréales ukrainiennes avait changé de cap et attendait apparemment des instructions.
Selon le service Marine Traffic, le vraquier Razoni se trouve actuellement au large de la côte sud turque. Le bateau a quitté Odessa le 1er août. Le 3 août, des employés du Centre conjoint de coordination d'Istanbul l’ont inspecté à l'entrée du Bosphore. Une délégation de 20 représentants de la Turquie, de la Russie, de l'Ukraine et de l'Onu a vérifié la documentation des produits agricoles.

Exportations de céréales ukrainiennes

Le 22 juillet, à Istanbul, l’Ukraine, la Russie, la Turquie et l’Onu ont signé des accords multilatéraux sur la levée des restrictions frappant les exportations de produits russes et sur l'aide de la Russie à l'exportation de céréales ukrainiennes.
L’accord prévoit les livraisons de céréales, de nourriture et d'engrais ukrainiens par la mer Noire à partir de trois ports ukrainiens, dont Odessa.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала