La trêve tient entre Israël et le Djihad islamique mais reste précaire

© AFP 2022 SAID KHATIBbande de Gaza
bande de Gaza - Sputnik Afrique, 1920, 08.08.2022
S'abonnerTelegram
La trêve précaire entrée en vigueur le 7 aoȗt au soir entre le groupe armé palestinien Djihad islamique* et Israël était apparemment respectée lundi matin, après trois jours d'hostilités.
Cette trêve, officiellement commencée dimanche à 23H30 (20H30 GMT), semblait tenir bon quatre heures plus tard, aucune partie ne faisant état de violation majeure de l'accord.

Jusqu'aux dernières minutes avant le début de la trêve, l'armée israélienne avait dit avoir mené des frappes sur des positions du Djihad islamique* à Gaza "en réponse à des roquettes tirées" vers le sud du territoire israélien où les sirènes d'alerte ont retenti. L'armée israélienne a dit que sa "dernière" frappe avait eu lieu à 23H25.

Le bureau du Premier ministre israélien Yaïr Lapid, tout en annonçant l'horaire de la trêve, avait fait savoir que son pays "se réserv(ait) le droit de répondre fermement à toute violation". Il a également remercié l'Égypte, médiateur historique entre Israël et les groupes armés palestiniens, "pour ses efforts".
Le Djihad islamique* a confirmé qu'il "cesserait les hostilités" à partir de cette heure-là, mais a aussi averti qu'il se réservait "le droit de répondre à toute (nouvelle) agression" israélienne.
* Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала