Rencontre entre Poutine et Erdogan: "fin de l'hégémonie régionale américaine"?

© POOL / Accéder à la base multimédiaRecep Tayyip Erdogan et Vladimir Poutine à Sotchi, le 5 août 2022
Recep Tayyip Erdogan et Vladimir Poutine à Sotchi, le 5 août 2022 - Sputnik Afrique, 1920, 07.08.2022
S'abonnerTelegram
Plusieurs pays s’éloignent de "l'hégémonie américaine", ce qui pourrait faire émerger un "monde multipolaire", et la dernière rencontre en date entre Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan en est une preuve, affirme un expert turc auprès de Sputnik.
Les pourparlers entre les Présidents russe et turc qui ont eu lieu le 5 août à Sotchi, marquent une importante étape dans les relations entre les deux pays, a déclaré Ali Fuat Gökçe, professeur de l'université de Gaziantep, spécialiste en sciences politiques.

"La rencontre des deux leaders a marqué la fin de l'hégémonie régionale des USA et de leur politique régionale, indiquant la détermination des deux pays à corriger la politique américaine. Ces pourparlers à Sotchi sont une réunion qui peut dire stop aux États-Unis ", a-t-il déclaré dans un entretien avec Sputnik.

Vu le contexte actuel, de plus en plus de pays se détournent des États-Unis, assure-t-il. "Le monde en a marre des mensonges et de l'hégémonie US, il se reconstruit". Ali Fuat Gökçe donne l’exemple de l’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis qui tentent d’établir des relations commerciales avec l'Iran. D’après l’expert, "désormais, le monde entier s'éloigne de l'hégémonie américaine, un monde multipolaire est en train d'émerger".

Politique multiformat

La Turquie cherche à mener une politique plus diversifiée, s’intéressant à l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) et aux BRICS. Cette approche multiformat ouvre des opportunités importantes pour le pays, conclut l’expert.
Par contre, la politique de l'Otan envers la Turquie forme "dans la politique et aux yeux du peuple turc l'opinion qu'il n'y a rien à attendre de l'Otan. Par conséquent, la Turquie poursuit une politique plus diversifiée, s'efforçant de rejoindre l'OCS, les BRICS".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала