Hausse des prix de l’énergie: les Européens blâment leurs gouvernements

électricité - Sputnik Afrique, 1920, 07.08.2022
S'abonnerTelegram
Plus d’un tiers des Européens blâment leurs gouvernements ou l’UE pour la flambée des prix de l’énergie enregistrée dans le sillage du conflit en Ukraine et des sanctions prises contre la Russie, selon une récente enquête publiée par El Mundo. Les compagnies énergétiques sont aussi pointées du doigt.
Les Européens tiennent les autorités pour responsables de la crise énergétique qui frappe aujourd’hui le Vieux continent, à en croire un sondage du réseau Euroskopia publié par le journal espagnol El Mundo.
Un quart des sondés blâment ainsi directement leur gouvernement pour l’envolée des prix, particulièrement du côté des Grecs et des Polonais. Environ 24% tiennent les compagnies énergétiques pour responsables, notamment en Italie, en Espagne et au Portugal. 11% visent quant à eux l’UE. Seuls 28% des répondants estiment que la Russie est à blâmer pour l’alourdissement de leurs factures.

Un impact important

Le sondage révèle en outre que 45% des Européens ressentent "fortement" la hausse des prix de l’énergie, 56% se disant même "très préoccupés" par ces augmentations.
La crise de l’énergie a frappé de plein fouet l’Europe dans le sillage du conflit ukrainien et des sanctions prises à l’encontre de Moscou. Le gaz russe, indispensable à l’industrie allemande, est en particulier au centre de toutes les attentions.
Bruxelles a proposé un plan pour réduire la consommation de gaz dans l’UE de 15% entre août 2022 et mars 2023. Mais la mesure a rencontré l’hostilité de plusieurs États membres, comme l’Espagne ou le Portugal, plus autonomes vis-à-vis de la Russie, ou comme la Hongrie qui veut continuer d’acheter à Moscou.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала