Matteo Salvini veut déplacer les centres de demande d'asile en Afrique du Nord

© AFP 2022 Alberto PizzolMigrants à Lampedusa (archives)
Migrants à Lampedusa (archives) - Sputnik Afrique, 1920, 05.08.2022
S'abonnerTelegram
L'ancien ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini a placé l’immigration au centre de sa campagne électorale lors d'une visite à Lampedusa. Il souhaite déplacer les centres traitant les demandes d'asile vers l'Afrique du Nord.
Le chef de file des souverainistes italiens Matteo Salvini souhaite que les demandes d'asile se fassent dans des centres à partir des pays d'émigration, en Afrique du Nord. "Qui a le droit de venir en Italie, vient en avion, pas sur une embarcation au risque de sa vie. Qui n'a pas le droit, ne vient pas", a déclaré le leader de la Lega (la Ligue), en campagne pour les législatives du 25 septembre, jeudi à Lampedusa.
Cette île continue d'enregistrer des milliers d'arrivées. "Lampedusa ne peut pas être le camp de réfugiés de l'Europe", a indiqué M.Salvini à la presse à l'issue d'une visite au centre d'accueil de l'île.
Il s'est également dit préoccupé par le fait que le centre de migrants de Lampedusa, le plus grand d'Italie, était sur le point de s'effondrer, qualifiant ce fait d'"indigne d'un pays civilisé", relate AP.

Un afflux immense

Ces derniers jours, des dizaines d'embarcations précaires et surchargées sont entrées dans les eaux de Lampedusa, un rocher de 20 km² situé à une centaine de kilomètres à l'est des côtes tunisiennes, au cœur de la Méditerranée.

Comme souvent durant les mois d'été, lorsque le temps plus clément réduit le risque du voyage depuis l'Afrique du Nord, le centre d'accueil de l'île est submergé, avec plus de 1.500 personnes recensées pour une capacité quatre fois moindre.

Jeudi matin, des centaines de migrants avaient été évacués pour être acheminés vers la Sicile en bateau, Salvini accusant les autorités de vouloir les "cacher" avant son arrivée.

Le sénateur italien a fait de l'arrêt de l'immigration et de la fermeture des frontières aux clandestins la pierre angulaire de son programme. Lampedusa, territoire italien le plus méridional, est régulièrement au cœur des débats sur les enjeux migratoires en Italie.

Un programme orienté contre l’immigration massive

La Lega se présente aux législatives du 25 septembre avec ses alliés Forza Italia (droite), et Fratelli d'Italia (nationaliste). Leur alliance est donnée favorite face à une gauche fragmentée.

Alors qu'il était ministre de l'Intérieur en 2019, Salvini a empêché plusieurs navires humanitaires transportant des migrants de débarquer en Italie.

Cette décision lui vaut des poursuites en Sicile pour séquestration et abus de pouvoir. Un procès dont il a fait une tribune politique.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала