De violentes inondations font des milliers de sinistrés en Gambie - vidéo

Une inondation - Sputnik Afrique, 1920, 04.08.2022
S'abonnerTelegram
Deux personnes ont perdu la vie en Gambie suite aux inondations qui ont touché Banjul, la capitale du pays. Cet évènement météorologique est le plus important que la région a connu depuis 1998.
La pluie n’a pas cessé de tomber sur Banjul. La capitale de la Gambie a été touchée le week-end dernier par des inondations d’une ampleur inédite. Plusieurs quartiers de la ville se sont retrouvés sous les eaux après de fortes pluies. Le bilan est de deux morts et 13.000 ont été touchées selon Reuters.
Les précipitations ont commencé samedi matin et se sont poursuivies pendant plus de 20 heures dans certaines parties du pays, a déclaré le Département des ressources en eau du pays. Dans la capitale, des précipitations de 276 mm ont été enregistrées, battant ainsi le précédent record des intempéries de juillet 1998 et ses 175.4 mm.

Sanna Dahaba, directeur général de l’Agence nationale de gestion des catastrophes, a assuré n’avoir encore jamais vu une situation pareille, qu’elle attribue au changement climatique.
"C'est la pire inondation que j'aie jamais vue en Gambie […] Ceci est lié au changement climatique, cela ne fait aucun doute.", a déclaré M. Dahaba.
La Gambie est un des pays les plus vulnérables au changement climatique. Il subit la montée des eaux qui entraine une érosion côtière qui met en danger les cultures de riz. Ainsi, trois régions sur les six qui composent le pays, souffrent de salinité des sols causée par l’eau salée de la mer, qui remonte dans le fleuve Gambie pour ensuite s’infiltrer jusqu’à 200 kilomètres à l’intérieur des terres.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала