Le renseignement ukrainien reconnaît des consultations avec les USA avant des tirs de HIMARS

CC0 / / Un HIMARS
Un HIMARS - Sputnik Afrique, 1920, 02.08.2022
S'abonnerTelegram
Avant d’utiliser les lance-roquettes HIMARS, les forces armées ukrainiennes mènent parfois des consultations avec les États-Unis, selon le chef du département du renseignement militaire de la Défense ukrainienne. Les Américains cherchent cependant à éviter d’être impliqués directement dans le conflit.
Le général Vadym Skibitsky, chef du département du renseignement militaire au sein du ministère ukrainien de la Défense, a livré des détails sur la manière dont sont utilisés les systèmes de lance-roquettes multiples HIMARS fournis par les États-Unis à l’Ukraine.
Selon lui, dans des cas particuliers "nous utilisons des informations en temps réel".
Dans une interview accordée au Telegraph britannique, le général a indiqué que les responsables américains ne fournissaient pas d'informations sur le ciblage direct, ce qui pourrait potentiellement les mettre en cause en tant que participants directs à la guerre.

Des consultations avec des responsables du renseignement américain

Il a cependant suggéré qu'il y avait des consultations entre les responsables du renseignement des deux pays avant le lancement de missiles qui permettrait à Washington d'arrêter toute attaque potentielle s'il n'était pas satisfait de la cible visée.
"Je ne peux pas vous dire si [nous mettons directement à contribution] les satellites britanniques et américains, mais nous avons de très bonnes images satellitaires", a-t-il déclaré au Telegraph.
"Nous avons une très bonne communication avec toutes les agences de renseignement sœurs."

Choïgou dresse le bilan des HIMARS détruits

Cela n’empêche pas cependant l’armée russe de détruire ces armes louées par les Ukrainiens.
"Au cours des frappes de l’armée russe contre les cibles militaires des forces armées ukrainiennes, 33 obusiers américains M777, six batteries de missiles antinavires Harpoon ainsi que six lance-roquettes multiples et plus de 200 missiles américains HIMARS ont été détruits", a annoncé ce mardi 2 août le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала