Un sénateur US propose des sanctions si la Chine achète du pétrole russe, Pékin indigné

Extraction de pétrole - Sputnik Afrique, 1920, 27.07.2022
Le sénateur Marco Rubio souhaite que les États-Unis sanctionnent les achats de pétrole russe et d'autres sources d'énergie par la Chine, ce qui, selon lui, soutient ainsi le conflit ukrainien. La réaction de Pékin et de Moscou ne s'est pas fait attendre.
Les importations chinoises de pétrole russe ont bondi cette année: le plus grand consommateur d'énergie au monde a acheté des barils à prix réduits auxquels les acheteurs européens avaient tourné le dos. Toutefois, ce fait préoccupe gravement les États-Unis.
"Couper le flux de pétrole russe vers la Chine pourrait laisser Pékin concurrencer plus férocement d'autres grands acheteurs, comme l'Inde, pour le pétrole du Moyen-Orient et d'Afrique, ce qui pourrait augmenter les prix", écrit l’agence Bloomberg.
Dans ce contexte, le sénateur républicain américain Marco Rubio a présenté une proposition de loi visant à imposer des sanctions à toute personne morale pour avoir assuré ou enregistré des pétroliers qui transportent du pétrole ou du gaz naturel liquéfié de la Russie vers la Chine. Selon Rubio, en achetant du pétrole russe, la Chine soutient ainsi l’opération spéciale en Ukraine.

Pékin et le Kremlin réagissent

Sans surprise, ce projet de loi n’a pas été apprécié par les autorités chinoises. Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a vivement protesté contre les tentatives des États-Unis d'imposer des sanctions unilatérales sur les livraisons de pétrole russe à la Chine.
Banque centrale de Russie - Sputnik Afrique, 1920, 26.07.2022
L'économie russe résiste aux sanctions mieux que prévu, estime le FMI
"La Chine s'oppose fermement à de telles sanctions unilatérales illégales. La Chine et la Russie mènent une coopération commerciale et économique normale sur les principes d'égalité, d'avantages mutuels et de respect mutuel", a-t-il ajouté.
"Espérons que cette initiative restera au stade initial", a réagi ainsi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

"L'Occident imposera des sanctions à tout pays qui l'irrite"

Les pays occidentaux imposeront des sanctions à tout État qui les ennuie d'une manière ou d'une autre, la Chine pourrait être la prochaine cible, a déclaré mercredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, en visite à Addis-Abeba.
"Je n'ai pas le moindre doute que si nécessaire, ils feront de même avec tout autre pays qui les ennuiera d'une manière ou d'une autre. J'ai mentionné la Chine comme la prochaine cible [de l'Occident]. C'est un exemple très intéressant de la façon dont les Américains voient une concurrence loyale en pratique", a déclaré Lavrov, commentant les sanctions des pays occidentaux.
En mai, les importations chinoises de pétrole brut russe ont augmenté de 55% par rapport à 2021, atteignant un record. Les entreprises chinoises ont commencé à acheter du pétrole à la Russie en raison de la chute de son prix sur fond de sanctions. Fin mai, l'Asie a dépassé l'Europe en achetant du pétrole russe.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала