Lavrov: Moscou ne demande pas à l’Occident de lever les sanctions

© Sputnik . Ekaterina Tchesnokova / Aller dans la banque de photosSergueï Lavrov
Sergueï Lavrov - Sputnik Afrique, 1920, 24.07.2022
En visite en Égypte, le chef de la diplomatie russe a expliqué la position officielle sur la question des sanctions économiques occidentales contre son pays. С’est à l’Occident et non pas à Moscou de régler les problèmes que ces sanctions ont provoqués dans le domaine de la sécurité alimentaire globale.
La Russie ne demande pas la levée des sanctions économiques imposées par l’Occident, a déclaré ce dimanche 24 juillet le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors d'une conférence de presse au Caire, le premier point de sa tournée africaine.
"Nous ne demandons pas la levée des sanctions [antirusses, ndlr], ce sont des problèmes qui nécessitent une discussion particulière. Maintenant, nous allons simplement développer notre économie, en nous appuyant sur des partenaires fiables, et non sur ceux qui ont une fois de plus prouvé leur incapacité totale à négocier", a-t-il dit.
Selon M.Lavrov, l’impact négatif évident sur la sécurité alimentaire à l’échelle mondiale n’est pas le choix de Moscou.
"Pour ce qui est de la nourriture, ici, nos collègues occidentaux... doivent éliminer les obstacles qu’ils ont créés eux-mêmes", a lancé le ministre.
Il a ajouté que Moscou avait accepté de signer les accords sur l’exportation du blé d’Ukraine en échange de la levée des restrictions sur les produits et les engrais russes, garantie personnellement par le secrétaire général de l’Onu, Antonio Guterres. Il s’agit du mémorandum signé entre la Russie et les Nations unies à Istanbul le 22 juillet parallèlement à l’accord sur les céréales ukrainiennes.
Après l’Égypte Sergueï Lavrov se rendra en République du Congo, en Ouganda et en Éthiopie, où son périple se terminera le 28 juillet.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала