Lavrov a réaffirmé tous les accords sur la fourniture de céréales russes au Caire

© Sputnik . Dmitry Stepanov / Aller dans la banque de photoscéréales (image d'illustration)
céréales (image d'illustration) - Sputnik Afrique, 1920, 24.07.2022
Tout en réaffirmant l'engagement des exportateurs russes de produits céréaliers, le chef de la diplomatie russe a appelé l'Occident à supprimer les obstacles qu’il s’impose afin de résoudre la crise alimentaire.
Se prononçant lors de la conférence de presse avec son homologue égyptien Sameh Choukri, Sergueï Lavrov a réaffirmé "l'engagement des exportateurs russes de produits céréaliers à remplir toutes leurs obligations".
Selon le ministre, la Russie a insisté pour que les questions de l'exportation de céréales ukrainiennes et de produits agricoles russes soient résolues dans un format global.
"Les problèmes liés au grain ukrainien seront résolus grâce à la création d'un centre de coordination à Istanbul. Il sera garanti que les Ukrainiens déminent leurs eaux territoriales et permettent aux navires de les quitter. Alors que les forces navales de la Russie et de la Turquie assureront la sécurité tout au long de leur passage", a-t-il déclaré.

70 navires toujours bloqués

Quoi qu’il en soit, Sergueï Lavrov a indiqué qu’environ 70 navires étrangers étaient toujours bloqués dans les ports ukrainiens en raison du danger des mines.
"Il y a encore près de 70 navires étrangers de 16 ou 17 pays pris presque en otage, dont un navire censé apporter de la nourriture en Égypte", a déclaré M.Lavrov.

L'Occident doit supprimer les obstacles

Afin de résoudre la crise alimentaire, le ministre a appelé l'Occident à supprimer les obstacles imposés par lui-même.
"Ils disent depuis de longs mois que la Russie est rusée et qu'aucune sanction n'a été imposée sur la nourriture et engrais, alors oui, il n'y a pas eu de sanctions contre cela, les sanctions ont été imposées instantanément contre les entreprises qui assurent l'approvisionnement alimentaire, contre les entreprises qui fournissent des paiements pour la nourriture", a-t-il expliqué.
La Russie espère également que le secrétaire général de l'Onu, António Guterres, sera en mesure de résoudre la question des sanctions.

Accords signés

Le 22 juillet, Kiev et Moscou ont signé à Istanbul deux accords séparés avec la Turquie et l’Onu sur l’exportation des céréales ukrainiennes.
Le premier document est un mémorandum impliquant les Nations unies dans la levée des restrictions sur les produits agricoles et les engrais russes.
Le second document précise les modalités d’exportation des céréales via la mer Noire à partir de trois ports ukrainiens.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала