Violents affrontements de groupes armés en Libye, des victimes - images

© Sputnik . Alexander Youriev / Aller dans la banque de photosTripoli, image d'illustration
Tripoli, image d'illustration  - Sputnik Afrique, 1920, 22.07.2022
Des groupes armés rivaux se sont affrontés dans la nuit à Tripoli, faisant des victimes parmi les civils. La Libye est depuis des années divisée entre des administrations rivales à l'est et à l'ouest.
Au moins neuf morts, dont un enfant, et une vingtaine blessés ont été comptés dans la capitale libyenne Tripoli suite aux violents affrontements qui ont éclaté dans la nuit du 21 au 22 juillet entre des groupes armés, selon les services de secours relayés par la chaîne Libya al-Ahrar.
Environ 200 civils ont dû être évacués suite aux combats, d’après Associated Press. Parmi eux se trouvent des étudiants et des femmes attendant des cérémonies de mariage, précise l’AFP.

Coups de feu entendus

Sur l’une des vidéos postées sur les réseaux sociaux, des coups de feu peuvent être entendus, de la fumée est visible.
Les affrontements entre la Force al-Radaa et la Brigade des révolutionnaires de Tripoli ont commencé à Ain Zara (à l’est de la capitale libyenne) avant de se répandre sur d’autres quartiers et ont duré jusqu'aux premières heures du 22 juillet.
L'un des gouvernements rivaux de la Libye, basé dans la capitale du pays, a appelé les milices à cesser les combats tôt ce vendredi, d’après Associated Press.
La Libye est au bord du chaos depuis des mois après que le Parlement basé à l'est a rejeté le gouvernement d'union à Tripoli, qui a été installé l'année dernière dans le cadre d'un processus soutenu par l'Onu, et a nommé une administration rivale.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала