La Hongrie veut plus de gaz russe, la Russie est prête à examiner la demande

© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosUne entreprise gazière (image d'illustration)
Une entreprise gazière (image d'illustration) - Sputnik Afrique, 1920, 21.07.2022
Alors que Bruxelles vient de présenter un plan visant à diminuer de 15% la demande européenne de gaz pour surmonter la chute des livraisons russes, la Hongrie veut acheter des volumes supplémentaires de ce combustible à la Russie.
La Russie est prête à étudier la demande de la Hongrie d’acheter des volumes supplémentaires de son gaz. Cette demande sera immédiatement examinée, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

"Aujourd'hui, nos collègues ont manifesté l'intérêt du gouvernement hongrois d'acheter des quantités supplémentaires de gaz cette année. Cette demande sera immédiatement transmise et examinée", a déclaré ce 21 juillet le chef de la diplomatie russe à la suite d’une rencontre avec son homologue hongrois Peter Szijjarto à Moscou.

La Russie veut développer sa relation "stratégique" avec la Hongrie malgré les sanctions, a ajouté le ministre russe.
La Hongrie discuterait d'achats supplémentaires pour 700 millions de mètres cubes de gaz pour son pays, a précédemment fait savoir le ministère hongrois des Affaires étrangères.
En septembre 2021, la société hongroise MVM a signé deux contrats à long terme avec Gazprom, qui prévoient la fourniture d'un total de 4,5 milliards de mètres cubes de carburant par an via des pipelines à travers la Serbie et l'Autriche, en contournant l'Ukraine.
La Hongrie importe 65% de son pétrole de Russie et 80% de son gaz. Dans le contexte de la crise énergétique et géopolitique actuelle, un "état d'urgence" a été décrété la semaine dernière.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала