Donbass - Sputnik Afrique, 1920, 21.07.2022
Donbass. Opération russe
La Russie a lancé le 24 février 2022 une opération militaire en Ukraine pour protéger les habitants du Donbass.

Comment s’entraînent les volontaires russes voulant rejoindre l’opération spéciale en Ukraine

© Sputnik . Ilya GoncharovAu centre d'entraînement de Goudermess
Au centre d'entraînement de Goudermess - Sputnik Afrique, 1920, 21.07.2022
Plusieurs volontaires, pères de famille, représentants de professions ordinaires, sont formés au centre des forces spéciales de Tchétchénie pour participer ensuite à l’opération militaire russe en Ukraine. Reportage sur place d’un correspondant de Sputnik.
Dans la ville de Goudermess, en Tchétchénie (une république située dans le sud de la Russie), le centre d’entraînement des forces spéciales prépare actuellement non seulement les professionnels mais également les volontaires voulant rejoindre les rangs des combattants dans le cadre de l’opération spéciale russe en Ukraine, constate un correspondant de Sputnik.
La géographie des hommes portés volontaires et venus ici varie: Moscou (capitale de la Russie), Saratov, Voronej (toutes les deux situées dans l’ouest de la Russie), Kazan (capitale du Tatarstan), Khanty-Mansiïsk (Sibérie occidentale), Oulan-Oudé (Bouriatie en Sibérie orientale).
L'âge moyen des volontaires varie de 25 à 45 ans. Ce sont souvent des personnes sans aucune expérience du combat, pères de famille, représentants de professions des plus ordinaires.
N’ont-ils pas peur de se rendre dans les zones de combats? L’un des volontaires, Alexandre, originaire de la république de Bouriatie, répond:

"Il ne faut pas avoir peur quand tu as raison".

Base de formation unique

Le centre d’entraînement, appelé Université russe des forces spéciales, envoie chaque semaine un groupe de volontaires formés en Ukraine.
La base de formation comprend une superficie de près de 400 hectares, avec des terrains différents: steppe, forêt, montagnes, plaines et hautes terres. Une rivière coule à travers l'Université et les cadets apprennent à la forcer. De plus, ils apprennent comment agir en environnement urbain grâce au modèle d’une ville existant dans la base de formation. Il y a aussi un centre de formation au parachutisme.
Selon Elbek Albastov, instructeur du centre, n'importe qui peut venir dans la ville de Grozny, se rendre au bureau du maire et s'inscrire comme volontaire, puis il sera envoyé à l'Université des forces spéciales, payé pour la route, doté de tout l'équipement nécessaire, formé à partir de zéro.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала