Des restaurants russes visés par des menaces en France

Un petit-déjeuner - Sputnik Afrique, 1920, 02.03.2022
S'abonnerTelegram
Des restaurateurs russes ont reçu des lettres de menaces en France, rapporte 20 Minutes. Des actes qui surviennent alors que la Russie entreprend une opération militaire en Ukraine depuis le 24 février. Ces manifestations inamicales se sont déroulées un peu partout en Europe.
Sputnik France reste accessible sur Telegram et Odysee. Pour accéder à notre site et à notre chaîne YouTube vous pouvez utiliser un VPN, par exemple CyberGhost, Astrill, NordVPN, ZenMate ou Private VPN. Téléchargez notre application sur App Store ou Google Play Store.

L’opération militaire russe en Ukraine a fait réagir en France et certains ont pris le sujet trop à cœur, comme le rapporte 20 Minutes. À Lille, dans le département du Nord, le restaurant russe Baba Yaga qui est tenu par une Russe et une Ukrainienne a reçu un courrier anonyme de menaces d’un "Français adorateur de la démocratie et du respect des pays souverains" qui leur a ordonnées de retourner en Russie.
"Vous n’avez plus qu’à quitter la France dans les meilleurs délais, vous ferez ainsi coup double car votre présence n’est absolument plus souhaitée en France, Vladimir [Poutine, ndlr] vous expliquera pourquoi."
Le restaurant a partagé la lettre anonyme sur les réseaux sociaux en commentant très brièvement par un "ça y est". Dans un communiqué, Baba Yaga a tenu à rappeler sa position apolitique.
"Nous faisons la cuisine, pas de politique et c’est déjà pas mal. Nous souhaitons que notre restaurant soit un îlot de partage, d’ouverture, de tolérance et de bienveillance où l’on vient passer un bon moment."
Contactées par La Voix du Nord, les restauratrices ont confié avoir reçu les mêmes menaces en 2014 lors du rattachement de la Crimée à la Russie.

Des restaurants, lieux de menaces

Depuis le début de l’opération spéciale russe en Ukraine, des lieux en lien avec la Russie ont été la cible de menaces. Deux restaurants russes à Lyon ont été la cible de menaces de mort, relate Le Progrès.
Le restaurant Roi Alexandre a reçu une lettre anonyme dans laquelle il lui est fait l’injonction de "rejoindre Vladimir [Poutine, ndlr] qui a besoin de ses talents culinaires".
En outre, un restaurant du sud de l’Allemagne a déclaré qu’il ne servirait plus les clients russes dans son établissement, rapporte le portail en ligne Die neue Welle. Face au tollé, il a choisi de rétropédaler et a admis avoir généralisé sa critique à tort à l’ensemble des Russes.
Des ambassades et diplomates attaqués
Depuis le début des événements en Ukraine, de nombreux consulats et ambassades russes sont pris pour cibles en marge de manifestations. En France, des croix gammées ont été taguées le 25 février au consulat russe de Strasbourg, rapporte RTL. Un policier qui passait par hasard devant le bâtiment a tenté de s’interposer et a été blessé.
En Irlande, une manifestation s’est tenue à Dublin face à l’ambassade russe le 25 février. Des manifestants avaient attaqué des véhicules diplomatiques alors que ceux-ci regagnaient leur résidence.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала