La Turquie prévient tous les pays de ne pas envoyer de navires en mer Noire par les détroits

© AFP 2023 Bulent KilicL'entrée au détroit du Bosphore
L'entrée au détroit du Bosphore - Sputnik Afrique, 1920, 28.02.2022
S'abonnerTelegram
Ankara a prévenu tous les pays de ne pas envoyer de navires en mer Noire par les détroits conformément à la Convention de Montreux, alors que la Russie poursuit son opération militaire spéciale en Ukraine.
La Turquie a averti les autres pays que les détroits turcs des Dardanelles et du Bosphore reliant la mer Méditerranée à la mer Noire étaient fermés aux navires de guerre conformément à la Convention de Montreux, a annoncé ce lundi 28 février le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu.

"Nous avons prévenu tous les pays riverains et non riverains de la mer Noire de ne pas faire passer leurs navires de guerre en mer Noire sur fond d'hostilités. Jusqu'à présent, il n'y a pas eu de tels passages ni de demandes en ce sens [...]. Nous appliquons les dispositions de la Convention de Montreux", a indiqué le ministre cité par l'agence de presse turque Anadolu.

M.Cavusoglu n'a pas précisé quand Ankara avait émis cet avertissement.
Le ministre a rappelé que cette convention de 1936 accorde à la Turquie tous les pouvoirs dans les détroits en temps de guerre, si la Turquie est partie au conflit. Mais si la Turquie n'est pas en guerre, elle peut interdire le passage aux navires militaires des pays belligérants.
Toutefois, "si un navire de guerre retourne à son port d'attache en mer Noire, son passage n'est pas entravé", a ajouté le ministre.
Le Président Recep Tayyip Erdogan a déclaré plus tôt dans la journée du 28 février que la Turquie se servirait des pouvoirs que lui confère la Convention de Montreux sur la circulation des navires dans les détroits pour éviter une escalade en Ukraine.

Opération russe en Ukraine

La Russie mène une opération militaire spéciale en Ukraine depuis le 24 février pour démilitariser et dénazifier ce pays. Lors d'une allocution télévisée, Vladimir Poutine a déclaré que l'objectif de l'opération était de protéger les habitants du Donbass "victimes d'intimidation et de génocide par le régime de Kiev depuis huit ans". L'Otan et l'UE soutiennent l'Ukraine et lui envoient des armes et des fonds supplémentaires.
Auparavant, le Président ukrainien avait publié une déclaration sur Twitter sur l'interdiction de passage des détroits turcs pour les navires russes, sans indiquer si une telle décision avait été prise ou non par le Président Erdogan. Le Département de la sécurité côtière d'Istanbul a ensuite déclaré à Sputnik que les détroits turcs étaient ouverts au passage des navires russes, puisqu'il n'avait reçu aucun ordre.
M.Cavusoglu avait précédemment déclaré que la Turquie pouvait fermer le Bosphore et les Dardanelles pour le passage des navires de guerre russes, mais que Moscou aurait le droit de ramener sa flotte à la base.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала