Josep Borrell: des pays de l'UE prêts à fournir des avions de combat à l'Ukraine

© Photo Pexels/Guillaume MeuriceBâtiment de la Commission européenne à Bruxelles, en Belgique
Bâtiment de la Commission européenne à Bruxelles, en Belgique - Sputnik Afrique, 1920, 27.02.2022
S'abonnerTelegram
Plusieurs États membres de l'Union européenne sont disposés à fournir des avions de combat aux forces armées ukrainiennes, a annoncé dimanche 27 février le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell.
L'assistance militaire promise par l'Union européenne à Kiev peut comprendre des livraisons d'avions de combat, a déclaré ce dimanche 27 février Josep Borrell, chef de la diplomatie européenne, à l'issue d'une réunion en visioconférence avec les ministres des Affaires étrangères de l'UE.

"Le chef de la diplomatie ukrainienne Dmytro Kouleba a dit avoir besoin d'avions que les Ukrainiens puissent piloter. Certains États membre disposent de ce genre d'avions et nous allons en fournir avec d'autres armements nécessaires à une guerre", a précisé Josep Borrell.

Il s'était entretenu avec le ministre ukrainien des Affaires étrangères avant la réunion.
M.Borrell avait précédemment annoncé que les ministres des Affaires étrangères de l'UE avaient convenu d'envoyer une aide sans précédent à l'armée ukrainienne, notamment en finançant la livraison d'armes pour un montant de 450 millions d'euros, ainsi que des équipements pour un montant de 50 millions.

Opération militaire spéciale russe en Ukraine

La Russie a lancé une opération militaire spéciale destinée à démilitariser l'Ukraine tôt dans la matinée du jeudi 24 février.
Dans une allocution télévisée, Vladimir Poutine a déclaré que les circonstances "nécessit[ai]ent des actions décisives et immédiates de notre part, les Républiques populaires du Donbass ont demandé de l'aide". Il a souligné que la responsabilité d'une effusion de sang incomberait au régime au pouvoir en Ukraine et appelé les militaires ukrainiens à ne pas suivre les ordres criminels de Kiev, à déposer les armes et à rentrer chez eux.
Le ministère russe de la Défense a plus tard souligné que les forces armées russes n'avaient lancé aucune frappe sur les villes ukrainiennes, mais ne faisaient que désactiver l'infrastructure militaire avec des armes de haute précision. La population civile ukrainienne n'est pas en danger, a-t-il précisé.
La Défense a ajouté que les garde-frontières ukrainiens n'opposaient "aucune résistance" et que certains militaires ukrainiens se rendaient, ce qui leur permettait de rentrer dans leurs familles.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала