Situation à Kiev

S'abonnerTelegram
Après le début de l’opération militaire spéciale en Ukraine, des milliers d’habitants de Kiev ont décidé de fuir la capitale. Ceux qui ne peuvent pas quitter la ville se réfugient dans le métro. Cependant, aucune victime civile n’est à déplorer et la partie russe affirme que les civils sont en sécurité en Ukraine.
Découvrez la situation dans la capitale ukrainienne dans ce diaporama de Sputnik.
© Sputnik . Stringer / Accéder à la base multimédia

Dès que le Président russe a annoncé une opération militaire spéciale en Ukraine, on a rapporté que des explosions auraient été entendues à proximité de plusieurs villes ukrainiennes, dont Kiev.

Sur la photo: des personnes se préparant à quitter Kiev.

Dès que le Président russe a annoncé une opération militaire spéciale en Ukraine, on a rapporté que des explosions auraient été entendues à proximité de plusieurs villes ukrainiennes, dont Kiev.Sur la photo: des personnes se préparant à quitter Kiev. - Sputnik Afrique
1/8

Dès que le Président russe a annoncé une opération militaire spéciale en Ukraine, on a rapporté que des explosions auraient été entendues à proximité de plusieurs villes ukrainiennes, dont Kiev.

Sur la photo: des personnes se préparant à quitter Kiev.

© AFP 2022 Daniel Leal

Néanmoins, il n’y a eu aucune déclaration des autorités ukrainiennes sur les mesures à prendre dans la situation actuelle. Selon les témoignages, c’est la panique à Kiev et personne ne comprend ce qui se passe.

Néanmoins, il n’y a eu aucune déclaration des autorités ukrainiennes sur les mesures à prendre dans la situation actuelle. Selon les témoignages, c’est la panique à Kiev et personne ne comprend ce qui se passe. - Sputnik Afrique
2/8

Néanmoins, il n’y a eu aucune déclaration des autorités ukrainiennes sur les mesures à prendre dans la situation actuelle. Selon les témoignages, c’est la panique à Kiev et personne ne comprend ce qui se passe.

© Sputnik . Stringer / Accéder à la base multimédia

L’électricité, l’eau, les services de téléphonie mobile et d’Internet fonctionnent et les magasins d’alimentation sont ouverts. En même temps, des sirènes retentissent dans la ville.

Sur la photo: un enfant lit un livre pendant une brève coupure de courant à Kiev.

L’électricité, l’eau, les services de téléphonie mobile et d’Internet fonctionnent et les magasins d’alimentation sont ouverts. En même temps, des sirènes retentissent dans la ville.Sur la photo: un enfant lit un livre pendant une brève coupure de courant à Kiev. - Sputnik Afrique
3/8

L’électricité, l’eau, les services de téléphonie mobile et d’Internet fonctionnent et les magasins d’alimentation sont ouverts. En même temps, des sirènes retentissent dans la ville.

Sur la photo: un enfant lit un livre pendant une brève coupure de courant à Kiev.

© Sputnik . Stringer / Accéder à la base multimédia

Des milliers d’habitants de Kiev fuient la ville. Ceux qui ne peuvent pas partir descendent dans le métro dans l’espoir de s’abriter en cas d’attaque de roquettes.

Sur la photo: des voitures font la queue dans une station-service à Kiev.

Des milliers d’habitants de Kiev fuient la ville. Ceux qui ne peuvent pas partir descendent dans le métro dans l’espoir de s’abriter en cas d’attaque de roquettes.Sur la photo: des voitures font la queue dans une station-service à Kiev. - Sputnik Afrique
4/8

Des milliers d’habitants de Kiev fuient la ville. Ceux qui ne peuvent pas partir descendent dans le métro dans l’espoir de s’abriter en cas d’attaque de roquettes.

Sur la photo: des voitures font la queue dans une station-service à Kiev.

© Sputnik . Stringer / Accéder à la base multimédia

Un énorme flux d’automobiles se dirige vers les sorties ouest et sud de la capitale ukrainienne.

Un énorme flux d’automobiles se dirige vers les sorties ouest et sud de la capitale ukrainienne. - Sputnik Afrique
5/8

Un énorme flux d’automobiles se dirige vers les sorties ouest et sud de la capitale ukrainienne.

© Sputnik . Stringer / Accéder à la base multimédia

Avant de partir, les gens essaient de retirer de l’argent. Il y a d’énormes files d’attente aux distributeurs de billets.

Avant de partir, les gens essaient de retirer de l’argent. Il y a d’énormes files d’attente aux distributeurs de billets. - Sputnik Afrique
6/8

Avant de partir, les gens essaient de retirer de l’argent. Il y a d’énormes files d’attente aux distributeurs de billets.

© AFP 2022 Daniel Leal

Le ministère russe de la Défense a déclaré que les civils ukrainiens étaient totalement en sécurité, soulignant que les frappes ne visaient pas les villes, des armes de haute précision s’attaquant aux sites militaires.

Sur la photo: devant l’ambassade de Russie à Kiev.

Le ministère russe de la Défense a déclaré que les civils ukrainiens étaient totalement en sécurité, soulignant que les frappes ne visaient pas les villes, des armes de haute précision s’attaquant aux sites militaires.Sur la photo: devant l’ambassade de Russie à Kiev. - Sputnik Afrique
7/8

Le ministère russe de la Défense a déclaré que les civils ukrainiens étaient totalement en sécurité, soulignant que les frappes ne visaient pas les villes, des armes de haute précision s’attaquant aux sites militaires.

Sur la photo: devant l’ambassade de Russie à Kiev.

© Sputnik . Stringer / Accéder à la base multimédia

La décision de lancer une opération militaire a été prise dans le contexte d’une forte détérioration de la situation dans le Donbass et fait suite à la demande d’assistance militaire de la part de la RPL et de la RPD (Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk). Lors d’une allocution télévisée, Vladimir Poutine a déclaré que la Russie ne pouvait pas rester les bras croisés alors qu’un génocide avait lieu à ses frontières. Quelques jours auparavant, la Russie avait reconnu l’indépendance des Républiques autoproclamées du Donbass.

La décision de lancer une opération militaire a été prise dans le contexte d’une forte détérioration de la situation dans le Donbass et fait suite à la demande d’assistance militaire de la part de la RPL et de la RPD (Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk). Lors d’une allocution télévisée, Vladimir Poutine a déclaré que la Russie ne pouvait pas rester les bras croisés alors qu’un génocide avait lieu à ses frontières. Quelques jours auparavant, la Russie avait reconnu l’indépendance des Républiques autoproclamées du Donbass. - Sputnik Afrique
8/8

La décision de lancer une opération militaire a été prise dans le contexte d’une forte détérioration de la situation dans le Donbass et fait suite à la demande d’assistance militaire de la part de la RPL et de la RPD (Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk). Lors d’une allocution télévisée, Vladimir Poutine a déclaré que la Russie ne pouvait pas rester les bras croisés alors qu’un génocide avait lieu à ses frontières. Quelques jours auparavant, la Russie avait reconnu l’indépendance des Républiques autoproclamées du Donbass.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала