Un nouveau variant du VIH plus virulent identifié aux Pays-Bas

Médecin - Sputnik Afrique, 1920, 04.02.2022
S'abonnerTelegram
Des chercheurs ont identifié un variant du VIH très virulent ayant commencé à circuler aux Pays-Bas dans les années 1990, une découverte scientifique rare qui ne doit pour autant pas être source de panique, assurent-ils.
Ce variant répond en effet aux traitements existants, et est en déclin depuis 2010. "Il n'y a pas de raison de s'alarmer", a assuré à l'AFP Chris Wymant, chercheur en épidémiologie à l'Université d'Oxford et auteur principal de cette étude, publiée le 3 février dans la revue Science.
Mais cette découverte pourrait aider à mieux comprendre comment le virus du VIH, à l'origine de la maladie du sida, attaque les cellules.
Ces travaux démontrent également qu'un virus peut bien évoluer pour devenir plus virulent -- une hypothèse scientifique très étudiée en théorie, mais dont il n'existait jusqu'alors que peu d'exemple.
Le variant Delta du coronavirus en a récemment été un autre.
Au total, les chercheurs ont trouvé 109 personnes infectées par ce variant, dont seulement quatre en dehors des Pays-Bas (en Belgique et en Suisse).
La majorité était des hommes ayant des rapports avec d'autres hommes, d'un âge similaire aux personnes infectées par le virus en général.
Le variant s'est développé à la fin des années 1980 et dans les années 1990, et s'est transmis plus rapidement dans les années 2000. Probablement grâce aux efforts des Pays-Bas pour lutter contre la maladie, il est en déclin depuis 2010.
Il a été nommé "variant VB", pour "variant virulent du sous-type B" -- le sous-type le plus répandu en Europe.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала