Une lettre de Johnson à Macron sur les migrants indigne Paris

© AFP 2022 THOMAS COEXHôtel de Matignon
Hôtel de Matignon - Sputnik Afrique, 1920, 26.11.2021
S'abonnerTelegram
Signée par le Premier ministre britannique, la lettre appelant la France à reprendre les migrants arrivant au Royaume-Uni par la Manche a été fustigée par le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Il l’a qualifiée d’"indigente" et "totalement déplacée sur la forme".
Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a vilipendé ce 26 novembre le courrier du Premier ministre britannique Boris Johnson, qui réclame à la France de reprendre les migrants arrivés au Royaume-Uni.
Elle s’avère "indigente sur le fond et totalement déplacée sur la forme", a-t-il martelé sur BFM TV.
"Indigente sur le fond parce qu'elle ne respecte pas tout le travail qui est fait par nos garde-côtes, nos policiers, nos gendarmes, nos sauveteurs en mer (...) Sur le fond, elle propose cet accord de +relocalisation+, ce n'est évidemment pas ce dont on a besoin pour régler ce problème. (...) Il y en a marre des double discours et de l'externalisation des problèmes", a déclaré M. Attal.
Mettant en valeur l’engagement de la France face à ce problème, le porte-parole du gouvernement a rappelé que 1.500 passeurs avaient été arrêtés depuis début 2021 et 44 réseaux de passeurs démantelés. Plus de 8.000 personnes ont également été sauvées de la noyade et 12.000 mises à l’abri sur le territoire français.
En outre, la lettre "ne correspond pas du tout aux échanges que Boris Johnson a eus avec le Président de la République encore mercredi soir au téléphone", a-t-il pointé.
Dans cette lettre publiée sur Twitter, le chef du gouvernement britannique propose cinq mesures censées empêcher la traversée de la Manche par des migrants et suggère notamment que la France reprenne tous les migrants arrivés clandestinement au Royaume-Uni.
Ce alors que M. Johnson et M. Macron s’étaient mis d’accord le 24 novembre sur la nécessité de "faire tout ce qui est possible" afin d’arrêter les groupes illégaux de passeurs qui mettent en danger des vies humaines, selon un communiqué relayé par Downing Street.
Ils avaient également appelé à une "collaboration étroite avec les voisins belges et néerlandais ainsi qu’avec les partenaires du continent" pour résoudre le problème "avant que les personnes n'atteignent les côtes françaises".

Darmanin annule une rencontre avec Patel

En réaction, Gérald Darmanin a annulé la rencontre prévue ce dimanche avec son homologue britannique, Priti Patel. Le ministre français a considéré ce courrier comme une "déception", indique un message dont l’AFP a pris connaissance.
Cette réunion à Calais devait réunir les ministres en charge de l'Immigration belge, allemand, néerlandais et britannique afin de renforcer les coopérations destinées à améliorer la lutte contre les réseaux de passeurs.
"Nous considérons la lettre publique du Premier ministre britannique comme inadmissible et contraire à nos discussions entre homologues. Par conséquent, Priti Patel n'est plus conviée dimanche à la réunion interministérielle qui est maintenue en format: France/Belgique/Pays-Bas/Allemagne/Commission européenne", a commenté l'entourage de Gérald Darmanin auprès de l’AFP.

Macron critique la démarche de Johnson

"Je suis surpris des méthodes quand elles ne sont pas sérieuses", a estimé le Président de la République dans la matinée du 26 novembre, mettant en valeur le fait que la lettre en question avait été publiée sur un réseau social.
"On ne communique pas d'un dirigeant à l'autre sur ces questions-là par tweets et par lettres qu'on rend publiques, nous ne sommes pas des lanceurs d'alerte. Allons, allons", a-t-il insisté lors d'une conférence de presse à Rome à l'issue de la signature d'un traité avec l'Italie.
Les tensions franco-britanniques au sujet de la gestion des flux migratoires se sont exacerbées depuis qu’une trentaine de personnes sont décédées le 24 novembre en tentant de gagner les côtes britannique face au verrouillage croissant du port de Calais et de l’Eurotunnel, empruntés jusque-là pour rallier l’Angleterre.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала