Les ruines du village d’Aceredo en Espagne émergent des eaux

S'abonnerTelegram
Le village espagnol d’Aceredo, inondé à la fin du siècle dernier, a resurgi des eaux et ressemble désormais au décor d’un film d’horreur. On peut toujours y voir les contours des terres agricoles, des routes et des chemins. Dans les rues bordées de maisons délabrées, se trouvent même de vieilles voitures abandonnées par les villageois.
Découvrez ce village fantôme dans ce diaporama de Sputnik.
© AFP 2022 Miguel Riopa

Le village espagnol d’Aceredo a été inondé en 1992, suite à la construction d’une centrale hydroélectrique sur le fleuve Lima, projet conjoint entre l’Espagne et le Portugal. Les années où les précipitations sont faibles, le niveau d’eau du réservoir de Lindoso baisse et le village réapparaît. Cette année, les touristes ont même pu s’y promener.

Le village espagnol d’Aceredo a été inondé en 1992, suite à la construction d’une centrale hydroélectrique sur le fleuve Lima, projet conjoint entre l’Espagne et le Portugal. Les années où les précipitations sont faibles, le niveau d’eau du réservoir de Lindoso baisse et le village réapparaît. Cette année, les touristes ont même pu s’y promener. - Sputnik Afrique
1/9

Le village espagnol d’Aceredo a été inondé en 1992, suite à la construction d’une centrale hydroélectrique sur le fleuve Lima, projet conjoint entre l’Espagne et le Portugal. Les années où les précipitations sont faibles, le niveau d’eau du réservoir de Lindoso baisse et le village réapparaît. Cette année, les touristes ont même pu s’y promener.

© AFP 2022 Miguel Riopa

Bien qu’il soit sous l’eau depuis 30 ans, le village conserve les contours des terres agricoles délimitées par des murs de pierres, d’anciennes routes et des chemins. À certains endroits, on peut même voir de vieilles voitures rouillées abandonnées par les habitants.

Bien qu’il soit sous l’eau depuis 30 ans, le village conserve les contours des terres agricoles délimitées par des murs de pierres, d’anciennes routes et des chemins. À certains endroits, on peut même voir de vieilles voitures rouillées abandonnées par les habitants. - Sputnik Afrique
2/9

Bien qu’il soit sous l’eau depuis 30 ans, le village conserve les contours des terres agricoles délimitées par des murs de pierres, d’anciennes routes et des chemins. À certains endroits, on peut même voir de vieilles voitures rouillées abandonnées par les habitants.

© AFP 2022 Miguel Riopa

Tantôt seuls les toits d’Aceredo apparaissent à la surface, tantôt le village émerge dans son intégralité.

Tantôt seuls les toits d’Aceredo apparaissent à la surface, tantôt le village émerge dans son intégralité. - Sputnik Afrique
3/9

Tantôt seuls les toits d’Aceredo apparaissent à la surface, tantôt le village émerge dans son intégralité.

© AFP 2022 Miguel Riopa

Les murs de la plupart des bâtiments sont détruits par l’eau, mais certains édifices restent bien conservés. À certains endroits, dans les habitations en ruine, on peut voir des objets personnels des anciens propriétaires, comme des bouteilles en verre qui s’y tiennent comme le jour où elles ont été abandonnées.

Les murs de la plupart des bâtiments sont détruits par l’eau, mais certains édifices restent bien conservés. À certains endroits, dans les habitations en ruine, on peut voir des objets personnels des anciens propriétaires, comme des bouteilles en verre qui s’y tiennent comme le jour où elles ont été abandonnées. - Sputnik Afrique
4/9

Les murs de la plupart des bâtiments sont détruits par l’eau, mais certains édifices restent bien conservés. À certains endroits, dans les habitations en ruine, on peut voir des objets personnels des anciens propriétaires, comme des bouteilles en verre qui s’y tiennent comme le jour où elles ont été abandonnées.

© AFP 2022 Miguel Riopa

L’avenir d’Aceredo a été scellé en 1968 lorsque l'Espagne et le Portugal ont conclu un accord pour utiliser le fleuve Lima pour y construire un barrage. L’accord prévoyait d’inonder les villages situés sur les rives et de reloger leurs habitants.

L’avenir d’Aceredo a été scellé en 1968 lorsque l'Espagne et le Portugal ont conclu un accord pour utiliser le fleuve Lima pour y construire un barrage. L’accord prévoyait d’inonder les villages situés sur les rives et de reloger leurs habitants. - Sputnik Afrique
5/9

L’avenir d’Aceredo a été scellé en 1968 lorsque l'Espagne et le Portugal ont conclu un accord pour utiliser le fleuve Lima pour y construire un barrage. L’accord prévoyait d’inonder les villages situés sur les rives et de reloger leurs habitants.

© AFP 2022 Miguel Riopa

À Aceredo, il y avait au total 70 habitations, dans lesquelles vivaient environ 120 personnes. Pour les reloger, la société portugaise EDP leur a proposé une compensation. Dans un premier temps, la plupart des villageois n’ont pas voulu quitter leurs maisons, protestant et entamant des grèves de la faim.

À Aceredo, il y avait au total 70 habitations, dans lesquelles vivaient environ 120 personnes. Pour les reloger, la société portugaise EDP leur a proposé une compensation. Dans un premier temps, la plupart des villageois n’ont pas voulu quitter leurs maisons, protestant et entamant des grèves de la faim. - Sputnik Afrique
6/9

À Aceredo, il y avait au total 70 habitations, dans lesquelles vivaient environ 120 personnes. Pour les reloger, la société portugaise EDP leur a proposé une compensation. Dans un premier temps, la plupart des villageois n’ont pas voulu quitter leurs maisons, protestant et entamant des grèves de la faim.

© AFP 2022 Miguel Riopa

Finalement, la société a persuadé 51% des villageois de prendre l’argent et de déménager, de sorte que les autres n’ont eu d’autre choix que d’accepter d’en faire de même.

Finalement, la société a persuadé 51% des villageois de prendre l’argent et de déménager, de sorte que les autres n’ont eu d’autre choix que d’accepter d’en faire de même. - Sputnik Afrique
7/9

Finalement, la société a persuadé 51% des villageois de prendre l’argent et de déménager, de sorte que les autres n’ont eu d’autre choix que d’accepter d’en faire de même.

© AFP 2022 Miguel Riopa

Les habitants du village ont dû quitter leurs maisons pour toujours et Aceredo a été inondé. Avec lui, quatre autres villages ont disparu sous l’eau.

Les habitants du village ont dû quitter leurs maisons pour toujours et Aceredo a été inondé. Avec lui, quatre autres villages ont disparu sous l’eau. - Sputnik Afrique
8/9

Les habitants du village ont dû quitter leurs maisons pour toujours et Aceredo a été inondé. Avec lui, quatre autres villages ont disparu sous l’eau.

© AFP 2022 Miguel Riopa

Les ruines du village d’Aceredo en Espagne émergent de l’eau.

Les ruines du village d’Aceredo en Espagne émergent de l’eau. - Sputnik Afrique
9/9

Les ruines du village d’Aceredo en Espagne émergent de l’eau.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала