Émirats arabes unis, nouveau terrain d’affrontement entre Pékin et Washington

© AP Photo / Damian DovarganesXi Jinping et Joe Biden (archive photo)
Xi Jinping et Joe Biden (archive photo) - Sputnik Afrique, 1920, 23.11.2021
S'abonnerTelegram
Les services de renseignement US accusent la Chine de vouloir s’implanter militairement dans le port émirati de Khalifa. Découvrant ces travaux, Washington aurait fait pression sur Abou Dhabi pour bloquer la montée en puissance de Pékin aux Émirats.
Selon un rapport des services de renseignement américains, publié par le Wall Street Journal ce vendredi 19 novembre, la Chine aurait cherché à construire des aménagements militaires dans le port de Khalifa.
Pékin assure en effet l’exploitation d’un terminal à conteneurs dans l’immense port émirati et, selon des images satellites américaines, il aurait tenté de s’installer militairement. Un nouvel épisode de la rivalité qui se joue aux Émirats arabes unis entre la Chine et les États-Unis, qui sont, eux, militairement présents à Abou Dhabi. En effet, en juin dernier, l’Administration Biden avait déjà formellement demandé aux Émirats de retirer leurs équipements chinois Huawei. Ces derniers seraient susceptibles selon Washington d’espionner des technologies militaires américaines (F-35, drone Reaper, etc.) que souhaitent acquérir Abou Dhabi.
Plus de détails dans ce nouvel épisode de Lignes Rouges en bref.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала