Les salutations traditionnelles et insolites aux quatre coins du monde

S'abonnerTelegram
Le 21 novembre est la Journée mondiale des salutations. Elle est née en 1973, lorsqu’au plus fort de la guerre froide les Américains Brian et Michael McCormack, originaires du Nebraska, ont envoyé des lettres de salutations cordiales aux quatre coins du monde en demandant aux destinataires de simplement dire bonjour à quelqu’un d’autre.
Découvrez les salutations utilisées dans différents pays du monde dans ce diaporama de Sputnik.
© Sputnik . Sergey Guneev / Accéder à la base multimédia

Chaque nation a sa propre façon de se saluer, mais l’étiquette internationale est essentiellement la même: lorsqu’on se rencontre, on se souhaite le bien-être et la prospérité, une bonne journée ou du succès au travail. L’une des formes de salutation les plus courantes en Europe et en Amérique est la poignée de main qui montre le respect et la confiance.

Sur la photo: le Président russe Vladimir Poutine et le Président américain Joe Biden se serrant la main lors d’une rencontre à Genève, en 2021.

Chaque nation a sa propre façon de se saluer, mais l’étiquette internationale est essentiellement la même: lorsqu’on se rencontre, on se souhaite le bien-être et la prospérité, une bonne journée ou du succès au travail. L’une des formes de salutation les plus courantes en Europe et en Amérique est la poignée de main qui montre le respect et la confiance.Sur la photo: le Président russe Vladimir Poutine et le Président américain Joe Biden se serrant la main lors d’une rencontre à Genève, en 2021. - Sputnik Afrique
1/17

Chaque nation a sa propre façon de se saluer, mais l’étiquette internationale est essentiellement la même: lorsqu’on se rencontre, on se souhaite le bien-être et la prospérité, une bonne journée ou du succès au travail. L’une des formes de salutation les plus courantes en Europe et en Amérique est la poignée de main qui montre le respect et la confiance.

Sur la photo: le Président russe Vladimir Poutine et le Président américain Joe Biden se serrant la main lors d’une rencontre à Genève, en 2021.

© AFP 2022 Yoshikazu Tsuno

Au Japon, où les règles de l’étiquette portent un caractère rituel, l’inclination occupe une place centrale. Plus elle est prolongée et basse, plus vous montrez de respect à l’égard de votre interlocuteur.

Au Japon, où les règles de l’étiquette portent un caractère rituel, l’inclination occupe une place centrale. Plus elle est prolongée et basse, plus vous montrez de respect à l’égard de votre interlocuteur. - Sputnik Afrique
2/17

Au Japon, où les règles de l’étiquette portent un caractère rituel, l’inclination occupe une place centrale. Plus elle est prolongée et basse, plus vous montrez de respect à l’égard de votre interlocuteur.

© AFP 2022 Marty Melville

En Nouvelle-Zélande, on se frotte le nez pour se saluer. Cette tradition maorie s’appelle le hongi.

Sur la photo: le prince Harry et un chef maori au Government House à Wellington, 2018.

En Nouvelle-Zélande, on se frotte le nez pour se saluer. Cette tradition maorie s’appelle le hongi.Sur la photo: le prince Harry et un chef maori au Government House à Wellington, 2018. - Sputnik Afrique
3/17

En Nouvelle-Zélande, on se frotte le nez pour se saluer. Cette tradition maorie s’appelle le hongi.

Sur la photo: le prince Harry et un chef maori au Government House à Wellington, 2018.

© AFP 2022 Brendan Smialowski

Participants au sommet de l’APEC à Lima, Pérou, 2016.

Participants au sommet de l’APEC à Lima, Pérou, 2016. - Sputnik Afrique
4/17

Participants au sommet de l’APEC à Lima, Pérou, 2016.

© AFP 2022 Feng Li

Dans de nombreux pays asiatiques, les salutations consistent à joindre les paumes des mains et à s’incliner.

Sur la photo: le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha lors d’une rencontre avec le dirigeant chinois Xi Jinping à Pékin.

Dans de nombreux pays asiatiques, les salutations consistent à joindre les paumes des mains et à s’incliner.Sur la photo: le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha lors d’une rencontre avec le dirigeant chinois Xi Jinping à Pékin. - Sputnik Afrique
5/17

Dans de nombreux pays asiatiques, les salutations consistent à joindre les paumes des mains et à s’incliner.

Sur la photo: le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha lors d’une rencontre avec le dirigeant chinois Xi Jinping à Pékin.

© AFP 2022 Kenzo Triboillard

Répandue au départ parmi les motards et les rappeurs, la salutation "brofist", lorsqu’on ne se serre pas la main mais qu'on se touche les poings, est devenue populaire parmi les jeunes au cours de la dernière décennie.

Répandue au départ parmi les motards et les rappeurs, la salutation "brofist", lorsqu’on ne se serre pas la main mais qu'on se touche les poings, est devenue populaire parmi les jeunes au cours de la dernière décennie. - Sputnik Afrique
6/17

Répandue au départ parmi les motards et les rappeurs, la salutation "brofist", lorsqu’on ne se serre pas la main mais qu'on se touche les poings, est devenue populaire parmi les jeunes au cours de la dernière décennie.

© Sputnik . Алексей Витвицкий / Accéder à la base multimédia

Un baiser sur la joue est une salutation courante entre un homme et une femme dans de nombreuses régions d’Europe et d’Amérique latine ainsi qu’en Amérique du Nord. Il s’agit généralement d’un, deux ou trois baisers alternés sur les deux joues, en commençant par la droite.

Sur la photo: un fragment du mur de Berlin avec un graffiti de Dmitri Vrubel représentant un baiser entre Leonid Brejnev, secrétaire général du Comité central du Parti communiste de l'Union soviétique, et Erich Honecker, dirigeant de la RDA.

Un baiser sur la joue est une salutation courante entre un homme et une femme dans de nombreuses régions d’Europe et d’Amérique latine ainsi qu’en Amérique du Nord. Il s’agit généralement d’un, deux ou trois baisers alternés sur les deux joues, en commençant par la droite.Sur la photo: un fragment du mur de Berlin avec un graffiti de Dmitri Vrubel représentant un baiser entre Leonid Brejnev, secrétaire général du Comité central du Parti communiste de l'Union soviétique, et Erich Honecker, dirigeant de la RDA. - Sputnik Afrique
7/17

Un baiser sur la joue est une salutation courante entre un homme et une femme dans de nombreuses régions d’Europe et d’Amérique latine ainsi qu’en Amérique du Nord. Il s’agit généralement d’un, deux ou trois baisers alternés sur les deux joues, en commençant par la droite.

Sur la photo: un fragment du mur de Berlin avec un graffiti de Dmitri Vrubel représentant un baiser entre Leonid Brejnev, secrétaire général du Comité central du Parti communiste de l'Union soviétique, et Erich Honecker, dirigeant de la RDA.

© AFP 2022 Valery Hache

Le baiser aérien, qui exprime la gratitude et l’attention est souvent utilisé lors d’événements sociaux et d’apparitions publiques.

Sur la photo: le mannequin Bella Hadid sur le tapis rouge du Festival de Cannes, 2021.

Le baiser aérien, qui exprime la gratitude et l’attention est souvent utilisé lors d’événements sociaux et d’apparitions publiques.Sur la photo: le mannequin Bella Hadid sur le tapis rouge du Festival de Cannes, 2021. - Sputnik Afrique
8/17

Le baiser aérien, qui exprime la gratitude et l’attention est souvent utilisé lors d’événements sociaux et d’apparitions publiques.

Sur la photo: le mannequin Bella Hadid sur le tapis rouge du Festival de Cannes, 2021.

© Sputnik . Sergey Guneev / Accéder à la base multimédia

La pandémie de coronavirus a modifié les règles d’étiquette. La poignée de main se trouve souvent remplacée par un toucher de coudes.

Sur la photo: les ministres des Affaires étrangères russe et yéménite, Serguei Lavrov et Ahmed Awad Ben Mubarak, lors d’une rencontre à Sochi, 2021.

La pandémie de coronavirus a modifié les règles d’étiquette. La poignée de main se trouve souvent remplacée par un toucher de coudes.Sur la photo: les ministres des Affaires étrangères russe et yéménite, Serguei Lavrov et Ahmed Awad Ben Mubarak, lors d’une rencontre à Sochi, 2021. - Sputnik Afrique
9/17

La pandémie de coronavirus a modifié les règles d’étiquette. La poignée de main se trouve souvent remplacée par un toucher de coudes.

Sur la photo: les ministres des Affaires étrangères russe et yéménite, Serguei Lavrov et Ahmed Awad Ben Mubarak, lors d’une rencontre à Sochi, 2021.

© AFP 2022 Clement Mahoudeau

Certains se saluent avec leurs pieds, ce qui répond au mieux aux exigences de la distanciation sociale à l’ère de la pandémie.

Certains se saluent avec leurs pieds, ce qui répond au mieux aux exigences de la distanciation sociale à l’ère de la pandémie. - Sputnik Afrique
10/17

Certains se saluent avec leurs pieds, ce qui répond au mieux aux exigences de la distanciation sociale à l’ère de la pandémie.

CC BY-SA 2.0 / MediaReduy / Paro Internacional de Mujeres 2021, performance "Diez de cada diez" en Montevideo (Uruguay).

Une accolade est courante en Amérique latine et en Espagne. Les gens se tapent dans le dos et, en Argentine et au Mexique, s’embrassent sur la joue.

Une accolade est courante en Amérique latine et en Espagne. Les gens se tapent dans le dos et, en Argentine et au Mexique, s’embrassent sur la joue. - Sputnik Afrique
11/17

Une accolade est courante en Amérique latine et en Espagne. Les gens se tapent dans le dos et, en Argentine et au Mexique, s’embrassent sur la joue.

CC BY-SA 2.5 / Floyd Davidson / Example of a kunik from an Iñupiat woman to a small child. This picture was taken during a Nalukataq dance at Barrow Alaska

Les Esquimaux pressent leur nez contre le front ou la joue de l’être aimé, en essayant d’inhaler autant que possible l’odeur de sa peau ou de ses cheveux.

Les Esquimaux pressent leur nez contre le front ou la joue de l’être aimé, en essayant d’inhaler autant que possible l’odeur de sa peau ou de ses cheveux. - Sputnik Afrique
12/17

Les Esquimaux pressent leur nez contre le front ou la joue de l’être aimé, en essayant d’inhaler autant que possible l’odeur de sa peau ou de ses cheveux.

© AFP 2022 Getty Images North America / Leon Neal

Aujourd’hui, le baisemain n’est possible que lors d’événements officiels. En toute autre occasion, il est considéré comme démodé.

Sur la photo: le Premier ministre italien Giuseppe Conte, le Premier ministre canadien Justin Trudeau et son épouse Sophie Grégoire lors du premier jour du sommet du G7 à La Malbaie, Canada, 2018.

Aujourd’hui, le baisemain n’est possible que lors d’événements officiels. En toute autre occasion, il est considéré comme démodé.Sur la photo: le Premier ministre italien Giuseppe Conte, le Premier ministre canadien Justin Trudeau et son épouse Sophie Grégoire lors du premier jour du sommet du G7 à La Malbaie, Canada, 2018. - Sputnik Afrique
13/17

Aujourd’hui, le baisemain n’est possible que lors d’événements officiels. En toute autre occasion, il est considéré comme démodé.

Sur la photo: le Premier ministre italien Giuseppe Conte, le Premier ministre canadien Justin Trudeau et son épouse Sophie Grégoire lors du premier jour du sommet du G7 à La Malbaie, Canada, 2018.

© AFP 2022 Diptendu Dutta

Au Tibet, la salutation traditionnelle consiste à tirer la langue, ce qui est considéré comme indécent, voire offensant, dans la plupart des pays du monde.

Au Tibet, la salutation traditionnelle consiste à tirer la langue, ce qui est considéré comme indécent, voire offensant, dans la plupart des pays du monde. - Sputnik Afrique
14/17

Au Tibet, la salutation traditionnelle consiste à tirer la langue, ce qui est considéré comme indécent, voire offensant, dans la plupart des pays du monde.

CC BY 2.0 / Senterpartiet (Sp) / Tenzin Gyatso, 14th Dalai Lama in 2014 in Oslo

En Mongolie, il est de coutume d’offrir un châle long et étroit appelé "khadak" en signe de respect et d’amitié. Dans les temps anciens, les chamans utilisaient ces châles comme amulettes.

En Mongolie, il est de coutume d’offrir un châle long et étroit appelé "khadak" en signe de respect et d’amitié. Dans les temps anciens, les chamans utilisaient ces châles comme amulettes. - Sputnik Afrique
15/17

En Mongolie, il est de coutume d’offrir un châle long et étroit appelé "khadak" en signe de respect et d’amitié. Dans les temps anciens, les chamans utilisaient ces châles comme amulettes.

© AFP 2022 Pool / Francois Mori

En France le bisou est, plus qu’une tradition, une habitude voire un réflexe.

Sur la photo: Emmanuel Macron et Angela Merkel lors d’une rencontre en marge du G7 à Biarritz, en 2019.

En France le bisou est, plus qu’une tradition, une habitude voire un réflexe.Sur la photo: Emmanuel Macron et Angela Merkel lors d’une rencontre en marge du G7 à Biarritz, en 2019. - Sputnik Afrique
16/17

En France le bisou est, plus qu’une tradition, une habitude voire un réflexe.

Sur la photo: Emmanuel Macron et Angela Merkel lors d’une rencontre en marge du G7 à Biarritz, en 2019.

© AFP 2022 Jewel Samad

Le "Wai" est une salutation traditionnelle thaïlandaise qui exprime le respect. En l’exécutant, les paumes croisées sont amenées jusqu’au menton.

Sur la photo: le politicien thaïlandais Thanathorn Juangroongruangkit salue ses partisans lors d’un rassemblement électoral à Bangkok, en 2019.

Le "Wai" est une salutation traditionnelle thaïlandaise qui exprime le respect. En l’exécutant, les paumes croisées sont amenées jusqu’au menton.Sur la photo: le politicien thaïlandais Thanathorn Juangroongruangkit salue ses partisans lors d’un rassemblement électoral à Bangkok, en 2019. - Sputnik Afrique
17/17

Le "Wai" est une salutation traditionnelle thaïlandaise qui exprime le respect. En l’exécutant, les paumes croisées sont amenées jusqu’au menton.

Sur la photo: le politicien thaïlandais Thanathorn Juangroongruangkit salue ses partisans lors d’un rassemblement électoral à Bangkok, en 2019.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала