Pour Zemmour, voter Le Pen c’est "voter pour Macron"

Marine Le Pen - Sputnik Afrique, 1920, 20.11.2021
S'abonnerTelegram
Éric Zemmour et Marine Le Pen se sont échangés des piques par médias interposés vendredi 19 novembre. Si l’essayiste lui a reproché d'avoir été "lamentable" face à Emmanuel Macron lors du débat de 2017, l’ancienne présidente du RN l’a accusé d’être le "candidat de l’élite".
La bataille verbale entre la candidate du RN et le polémiste continue sans trêve. Dernier épisode en date, Éric Zemmour s’en est violemment pris à Marine Le Pen dans une interview publiée vendredi 19 novembre par le quotidien britannique Telegraph. Il a notamment déclaré qu’en 2017, elle avait été humiliée dans les débats télévisés contre Macron.
D’après lui, elle était "lamentable" et "nous a tous humiliés". Voter Le Pen cette fois, poursuit-il, c'est "voter pour Macron". En revanche, il pourrait faire bien mieux s'il en avait l'occasion.
"Cela pourrait bien être une soirée décisive", a-t-il déclaré à propos du débat télévisé de l'année prochaine.
Le candidat putatif a également confirmé vendredi sur Twitter qu'il tiendrait le 5 décembre une réunion publique au Zénith de Paris qui pourrait, selon son entourage cité par l’AFP, être le premier meeting d'une campagne pour la présidentielle.

"Un candidat de l’élite"

La candidate du Rassemblement national qui a creusé selon le dernier sondage l’écart avec Éric Zemmour a exclu le même jour auprès de la Province toute possibilité de "rapprochement" avant le premier tour.
"À partir du moment où il va passer le pas de sa candidature officielle, il n'y a plus de rapprochement possible. Ce rapprochement, il peut se faire au lendemain du premier tour autour de celui qui est arrivé au second tour et je pense que ce sera moi", a expliqué Mme Le Pen.
L'ancienne présidente du RN a en outre qualifié le programme économique de son rival de "très brutal".
"Il laisse de côté les catégories modestes et moyennes. Les catégories moyennes sont complètement écartées. C'est un candidat de l'élite", a-t-elle ajouté.

Débat raté

À en croire les journalistes Charles Sapin et François-Xavier Bourmaud, les auteurs du livre intitulé "Macron-Le Pen: le tango des fossoyeurs" paru le 2 septembre 2021 aux éditions L'Archipel, après son échange avec Emmanuel Macron, Marine Le Pen aurait envoyé un SMS à Florian Philippot, numéro 2 du Front national à l'époque. "J'ai tout foutu en l'air", aurait-elle écrit, avant de conclure: "Je suis vraiment désolée."
De son côté, le journaliste Étienne Girard, auteur de la biographie non autorisée d’Éric Zemmour, "Le Radicalisé", a raconté sur France 5 le 27 octobre qu’une mauvaise performance de Marine Le Pen lors du débat "a déverrouillé quelque chose"dans le polémiste. "Il s'est dit: 'Décidément, ils sont vraiment trop nuls, il n'y a que moi qui peux faire le job", a ajouté M. Girard.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала