- Sputnik Afrique, 1920, 10.11.2021
Crise migratoire Biélorussie-UE
Des milliers de migrants souhaitant se rendre dans l'Union européenne sont bloqués à la frontière avec la Biélorussie, suscitant d'importantes tensions.

Les tentatives de passage de la frontière Pologne-Biélorussie diminuent

© AFP 2022 LEONID SHCHEGLOVà la frontière entre la Biélorussie et l'UE
à la frontière entre la Biélorussie et l'UE - Sputnik Afrique, 1920, 20.11.2021
S'abonnerTelegram
Les tentatives de traversée illégale de la frontière polonaise par des migrants depuis la Biélorussie ont continué de diminuer vendredi, selon les données du corps des gardes-frontières polonais, mais les autorités du pays ont prévenu que la crise migratoire était loin d'être terminée.
Le nombre de tentatives d'entrées illégales depuis la Biélorussie est tombé à 195 vendredi, contre 250 la veille et 501 mercredi, ont indiqué les gardes-frontières polonais sur Twitter.
Malgré la baisse des tentatives de passages, les responsables polonais ont dit s'attendre à de nouvelles tensions.
"Non, cette crise politique ne touche pas à sa fin. La Biélorussie cherche toujours l'escalade et la poursuite des opérations contre la Pologne", a écrit sur Twitter le porte-parole des services de sécurité polonais, Stanislaw Zaryn.
"Ces actions font partie d'un plan soutenu par la Russie visant à déstabiliser l'Europe de l'Est. Cette crise ne se terminera pas comme ça", a-t-il ajouté.

Crise sur la frontière

L'Union européenne accuse la Biélorussie d'inciter des migrants venus du Moyen-Orient d'entrer illégalement sur le territoire du bloc communautaire, une manoeuvre destinée selon l'UE à créer une situation de crise en représailles aux sanctions imposées après la répression des manifestations contre la réélection du président Alexandre Loukachenko en 2020.
Le président biélorusse a déclaré vendredi qu'il était "tout à fait possible" que les forces de sécurité du pays aient aidé des migrants à passer la frontière avec la Pologne mais a nié les avoir encouragés à le faire.
Les autorités biélorusses ont évacué jeudi les principaux camps de fortune situés près de la frontière avec la Pologne, dans lesquels s'abritaient des milliers de migrants.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала