Vaccination obligatoire des soignants: levée de boucliers des syndicats en Belgique

© AP Photo / Francisco SecoCoronavirus en Belgique
Coronavirus en Belgique - Sputnik Afrique, 1920, 19.11.2021
S'abonnerTelegram
Deux grandes organisations syndicales en Belgique ont déposé un préavis de grève avec effet immédiat, pour protester contre la vaccination obligatoire des travailleurs des hôpitaux privés et publics.
Cette action a été annoncée suite à la décision prise, mercredi dernier, par le gouvernement fédéral de rendre la vaccination obligatoire du personnel soignant, à partir du premier janvier prochain. Une période de transition de trois mois sera toutefois observée.
Selon le cadre instauré par l’Exécutif, les soignants qui ne seront pas vaccinés seront mis au chômage temporaire. Si à la date du 1er avril, ils ne bénéficient toujours pas d'une couverture vaccinale, ils seront licenciés et l’accès à la profession leur sera retiré.
Ces mesures ont provoqué l’ire des syndicats, qui dénoncent la possibilité de licencier dans un secteur déjà touché par une pénurie de main-d'œuvre et qui se trouve en première ligne du combat contre le coronavirus.
"Il est inacceptable de licencier les uns et d'augmenter/dégrader la charge de travail des autres", martèlent-ils.
Les autorités belges ont annoncé, mercredi, de nouvelles mesures pour faire face à une flambée des contaminations au Covid-19, dont le port du masque, qui deviendra obligatoire dans les espaces fermés, le télétravail quatre jours par semaine, l’imposition du pass sanitaire lors des événements de 50 personnes en intérieur et dès 100 personnes en extérieur ou encore l’administration d’une 3ème dose de vaccin anti-Covid d’ici le printemps prochain pour toutes les personnes ayant reçu leurs deux doses.
Lors d’une conférence de presse consacrée à l’annonce des mesures, le Premier ministre belge, Alexandre De Croo, a souligné l’impact positif de la vaccination qui permet d’éviter, selon lui, un nouveau confinement et la mise à l’arrêt de plusieurs activités économiques.
"Heureusement que nous avons les vaccins, heureusement que 9 adultes sur 10 sont vaccinés. C'est grâce à l'effort de tous ceux qui se sont fait vacciner que la Belgique n'est pas en lockdown. C'est grâce aux vaccinés que la vie peut continuer", a-t-il indiqué.
Selon les dernières données des autorités sanitaires belges, une moyenne de 10.000 nouvelles contaminations au coronavirus sont recensées en moyenne par jour, depuis le 7 novembre.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала