La Syrie peut-elle espérer un retour rapide au sein de la Ligue arabe?

© AP Photo / Hassan AmmarРекламные плакаты президента Башара Асада на улице в Дамаске
Рекламные плакаты президента Башара Асада на улице в Дамаске - Sputnik Afrique, 1920, 18.11.2021
S'abonnerTelegram
De nombreux pays arabes (Égypte, Jordanie...) souhaitent commercer à nouveau avec la Syrie. Le chef de la diplomatie émiratie était même à Damas ce 9 novembre. Mais une normalisation complète et un retour dans la Ligue arabe semblent hypothétiques.
La récente visite à Damas du cheikh Abdallah ben Zayed, ministre des Affaires étrangères émirati, et ses déclarations en faveur d’une normalisation croissante des relations avec la Syrie relance la question de la levée de la suspension de Damas à la Ligue arabe.
Si de nombreux pays comme l’Égypte, l’Irak, la Jordanie ou encore le Liban poussent à ce retour, deux obstacles principaux l’empêchent. Au moins à court terme. En effet, Washington maintient ses sanctions contre le clan Assad. Des mesures regroupées dans la loi César. De plus, comme l’a une nouvelle fois exprimé ce 12 novembre le ministre des Affaires étrangères qatari, Doha s’oppose farouchement à ce que Bachar el-Assad puisse tenir prochainement un discours au siège de la Ligue arabe, au Caire.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала