Un deuxième cas de guérison du VIH sans intervention médicale signalé

© Photo AIPVIH
VIH - Sputnik Afrique, 1920, 17.11.2021
S'abonnerTelegram
Après qu’une Californienne a eu la chance de se rétablir du VIH de manière naturelle, un deuxième cas a eu lieu, cette fois-ci en Argentine, relate une étude parue dans la revue scientifique Annals of Internal Medicine. Ces guérisons sont désormais entrées dans l’Histoire.
Une Argentine est parvenue à guérir du virus de l’immunodéficience humaine (VIH), sans recourir au moindre traitement médical, d’après les résultats d’une étude publiée le 16 novembre dans la revue scientifique Annals of Internal Medicine. C’est le deuxième cas du genre observé dans le monde.
La femme avait été testée positive au VIH en 2013, et n’avait jamais pris de traitement antirétroviral, sauf pendant la période de sa grossesse en 2019-2020.
Depuis 2017, une équipe internationale de chercheurs s’est mise à étudier son ADN et a même examiné en 2020 son placenta après l'accouchement, rapporte le site STAT.
Ayant séquencé des milliards de cellules, les scientifiques ont indiqué qu’aucune trace du VIH n’avait été détectée.
"Cela nous donne l'espoir que le système immunitaire humain est assez puissant pour contrôler le VIH et éliminer tout le virus actif", a déclaré Xu Yu, immunologiste à l'Institut Ragon de MGH, MIT et Harvard et auteur principal du nouveau rapport, cité par le média STAT qui fournit des informations sur la santé, la médecine et les sciences de la vie.
Cette découverte, qui avait été annoncée lors de la Conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes en mars dernier, pourrait aider à identifier des traitements possibles.

Le premier cas de guérison naturelle

Mais cette Argentine n’est pas la première à "vaincre naturellement" la maladie.
Un autre cas a été signalé en 2020, comme le confirme une étude publiée dans la revue Nature.
Une Californienne de 67 ans avait aussi réussi à éliminer le virus sans faire l’objet d’un traitement médical.
Suite à ces deux cas, les chercheurs entendent se pencher sur les "contrôleurs d'élite", c'est-à-dire les personnes dont le système immunitaire serait parvenu de manière naturelle à supprimer toute trace du virus de l'immunodéficience humaine.
De plus, l’Histoire connaît deux autres cas de guérison du VIH, mais il s’agit de patients ayant reçu une greffe de cellules souches. L’un a été constaté en 2009 à Berlin et l’autre en 2019 à Londres.

Incidence du VIH

D’après les statistiques d’ONUSIDA, le Programme commun des Nations unies sur le VIH, quelque 37,7 millions de personnes vivaient avec cette maladie dans le monde en 2020 et 1,5 millions l’avaient contractée.
Cependant, seuls 27,5 millions de patients avaient accès à la thérapie antirétrovirale, ce qui représente une augmentation de 7,8 millions par rapport à 2010. La mortalité liée au VIH a diminué de 53% chez les femmes et les filles et de 41% chez les hommes et les garçons depuis 2010. Toutefois, 680.000 personnes sont décédées de causes liées à celui-ci en 2020.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала