L'Australie envisage de protéger une dizaine de technologies sensibles

© Photo Pixabay/iAmMrRobImage d'illustration
Image d'illustration  - Sputnik Afrique, 1920, 17.11.2021
S'abonnerTelegram
L’Australie a annoncé, mercredi, la mise en place qu'une série de mesures visant à protéger une dizaine de technologies sensibles et à renforcer sa politique contre les "risques en matière de sécurité nationale" venus d'autres pays.
Lors d'un forum en ligne tenu à Sydney, le Premier ministre australien Scott Morrison a révélé une "liste de technologies stratégiques", un pas supplémentaire pour définir ce que le gouvernement, les industriels et les universités peuvent et ne peuvent pas partager avec leurs homologues étrangers.
Composée de 63 technologies, cette liste comprend notamment les technologies quantiques, la physique des particules infiniment petites, ainsi que l'intelligence artificielle, les communications 5G, les aimants avancés, l'impression 3D, des drones et des vaccins.
Ces mesures ont pour objectif de trouver "un équilibre entre les opportunités économiques des technologies stratégiques et les risques de sécurité nationale", a expliqué M.Morrison dans une vidéo publiée sur le site du forum organisé par l'Institut australien de stratégie politique (ASPI).
Les technologies figurant sur cette liste ne seront pas automatiquement interdites d'exportation, mais elles pourront faire l'objet d'une "gestion des risques supplémentaire", avec notamment des mesures visant à mettre fin aux "transferts de technologie indésirables".
La liste contient aussi le nucléaire, ce qui constitue un changement notable pour un pays qui s'est longtemps opposé à cette énergie et ne possède qu'un réacteur de recherche.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала