"On en ouvrira un autre": les Daltons taclent Darmanin qui veut fermer leur compte Instagram

© AFP 2022 THOMAS COEXGérald Darmanin
Gérald Darmanin - Sputnik Afrique, 1920, 16.11.2021
S'abonnerTelegram
Darmanin a annoncé vouloir fermer le compte Instagram des Daltons, un gang qui nargue les autorités depuis des semaines. L’un d’eux a réagi auprès du Parisien, indiquant qu’un autre compte serait tout simplement recréé. La mesure de Darmanin a d’ailleurs été jugée faible par ses opposants.
Lundi 15 novembre, Gérald Darmanin a annoncé sur CNews avoir demandé à Facebook, propriétaire d’Instagram, de fermer le compte des Daltons, collectif de rappeurs lyonnais à l’origine de rodéos urbains et autres actions défiant l’autorité de l’État. L’un des membres du groupe, contacté par Le Parisien, ne semble pas être impressionné.
"On lui dit merci de nous prévenir. Si on nous ferme notre compte Instagram, on en ouvrira un autre", répond Naïm, l’un des porte-parole du gang.
"On communiquera le nouveau compte à nos amis via la messagerie cryptée Telegram. Et on a aussi un compte Snapchat…", ajoute-t-il. Un "compte de secours" a déjà été créé sur Instagram.
À ce jour, le compte principal "daltons_69" rassemblant plus de 20.000 abonnés, est toujours actif, malgré le fait que le ministre ait assuré que "ça fait trois jours que nous leur écrivons [à Facebook, ndlr]". Ce même compte a nargué M.Darmanin à la suite de sa déclaration en le rhabillant en Lucky Luke. "Gérald frérot sérieux tu n’as pas autre chose à faire" ont-ils écrit, arguant que d’autres problèmes tels que les prix de l’énergie, les crises migratoire et sanitaire sont plus importants.

"Pitoyable"

L’annonce de Darmanin a même été tournée en ridicule par certains de ses opposants politiques. Le sénateur du Rassemblement national Stéphane Ravier a dénoncé un gouvernement "pitoyable" car "impuissant et incapable" pour avoir "pleurniché auprès de Facebook pour faire respecter l’ordre public". Le potentiel candidat à la présidentielle Éric Zemmour a ironisé sur "un acte très courageux et d’une grande fermeté".
Plusieurs représentants des Daltons se trouvaient d’ailleurs le 8 novembre sur le plateau de Touche pas à mon poste, l’émission de Cyril Hanouna, sans avoir été inquiétés par les autorités. "C’est un nouvel exemple du délitement de notre société", a dénoncé sur Sud Radio l’avocat Thibault de Montbrial, ajoutant qu’il aurait fait interpeller ces individus à la sortie du studio s’il avait été ministre de l’Intérieur.

Provocations

Connus pour leurs rodéos urbains, notamment dans les rues piétonnes de Lyon, les Daltons ont également envahi la pelouse lors de la rencontre entre l’Olympique lyonnais et Prague en Europa League le 4 novembre. Le 8, l’un d’eux avait escaladé un mur de la maison d’arrêt de Corbas, où est détenu l’un de leurs chefs de file depuis fin août, et était reparti sans être interpellé.
Ces actions ont tout de même engendré quelques réponses, puisqu’une demi-douzaine d’entre eux ont été arrêtés au cours des dernières semaines. M.Darmanin en avait annoncé deux le 10 novembre. "Vous avez pris deux Daltons sur 300, vous criez déjà victoire?", avait réagi le groupe sur Instagram.

"On assume. Tous ceux qui partent sur des actions sont conscients des risques qu’ils prennent", ajoute Naïm auprès du Parisien.

Il affirme que le groupe tente désormais de "changer de méthodes", par exemple de mettre fin aux rodéos dans les zones piétonnes qui font peur aux passants. Le week-end dernier, quelques-uns ont distribué des vivres à des SDF autour de la gare lyonnaise de la Part-Dieu, comme pour adoucir leur image auprès de la population. "On n’est pas des cons sans cerveau qui veulent juste foutre la merde", assure le jeune homme, prévenant cependant que "si Darmanin met de l’huile sur le feu", "il y aura des cross de partout, on fera tout ce qui les agace, on les ridiculisera".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала