Le Conseil de sécurité proroge d'un mois le mandat de la force intérimaire de l’ONU à Abyei

© AP Photo / Mary AltafferConseil de sécurité de l'Onu
Conseil de sécurité de l'Onu - Sputnik Afrique, 1920, 16.11.2021
S'abonnerTelegram
Le Conseil de sécurité de l'ONU a décidé, lundi, de proroger d’un mois le mandat de la Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abyei (FISNUA).
Lors d’une brève séance, l'instance exécutive de l'ONU a décidé à l’unanimité, en vertu de sa résolution 2606 (2021), de reconduire pour un mois, jusqu’au 15 décembre 2021, le mandat de la FISNUA dans les termes prévus aux paragraphes 1 et 2 de sa résolution 2575 (2021), adoptée le 11 mai.
La résolution 2575 (2021) avait prorogé jusqu’au 15 novembre 2021 le mandat de la Force à la fois en ce qui concerne la démilitarisation de la zone d’Abyei, tel que défini initialement dans la résolution 1990(2011) et son appui au Mécanisme conjoint de vérification et de surveillance de la frontière, tâche additionnelle qui lui avait été confiée initialement par les résolutions 2024 (2011) et 2075 (2021).
L’organe exécutif de l’ONU a examiné la situation à Abyei le 27 octobre, date à laquelle le Secrétaire général adjoint a présenté au Conseil les conclusions de l’examen stratégique de la FISNUA qu’avait demandé le Conseil, ainsi que les recommandations du Secrétaire général, qui invitait les Quinze à étudier deux options militaires "viables": le maintien des effectifs globaux proches de ce qu’ils sont actuellement, ou la fixation d’un plafond de troupes légèrement réduit. Le Conseil recommandait par ailleurs de laisser tel quel le Mécanisme conjoint de vérification et de surveillance de la frontière.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала